Côte d’Ivoire: Dabou et l’histoire de la cité des Profs

la cite des profs de Dabou

Cote d’ivoire – Dabou – située à environ 30 km d’Abidjan, Dabou est l’une des villes qui a accueilli juste après l’indépendance de la Côte d’Ivoire, la SOGEFIHA pour la construction de la belle cité des professeurs, appelé communément « cité des profs ».

La construction de la cité des profs a été sur inspiration du premier président de la côte d’ivoire, feu Félix Houphouët Boigny. Bâtir une cité pour les professeurs avec toutes les commodités leur permettant d’être épanouis. On retrouve aussi cette cité des profs dans les villes de Divo et de Lakota uniquement faite de villas basses. Celle de Dabou fait la particularité d’être des appartements en hauteur.

La cité des profs de dabou

La cité des profs de Dabou est sorti de terre en 1968, « l’année des beaux appartements » selon M.SOKOURI âgé de 70 ans et père de 8 enfants,  l’un des premiers résidents de ladite cité.

La cité des profs de Dabou est constituée de quatre bâtiments en hauteur (R+3) pour un effectif de 30 appartements tous meublés et équipés à l’époque dont des appartements de 3 pièces au prix de location 40.000FCFA et de 60.000FCFA pour les 4 pièces. « Nous étions gâté avec tout le confort qu’il y’avait dira M. SOKOURI.

3A l’origine la construction des cités des profs c’était pour accueillir et loger les professeurs occidentaux qui venaient enseigner en Côte d’Ivoire. Le président Houphouet voulait leur garantir tout le confort pour qu’ils se sentent comme chez eux en Europe.

Ainsi après le départ des occidentaux, les appartements ont été cédé aux fonctionnaires ayant le droit de bail de la fonction publique et à quelques particuliers. Fait regrettable, les nouveaux occupants qui viendront prendre la place des occidentaux on tout dévalisé dans les maisons, emportant les meubles et le matériel après leur affectation dans d’autres villes. C’est ainsi que la SOGEFIHA décida de la vente de la cité à ceux qui voulaient l’acquérir pour un montant de 4 millions FCFA. »

Les résidents qui y vivaient encore et quelques particuliers décidèrent alors d’acheter la cité après l’annonce de la SOGEFIHA. C’est ainsi qu’un arrangement fut trouvé entre les deux parties pour l’acquisition des appartements.

La cité des profs de Dabou reste une belle cité au sein de la ville de Dabou. Si à l’origine elle a été construite dans le but de loger les professeurs occidentaux,  aujourd’hui cette cité reste l’héritage des « anciens habitants ». Tous à la retraite ils forment désormais une grande famille lié par le passé de cette cité.

© CotedivoireNews

Par Fulbert KOFFI en collaboration avec Fatim KOUYAT

A propos de Côte d'ivoire NewsCi 1517 Articles
Le portail des villes de Côte d'Ivoire

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


neuf − huit =