44eme Rallye Bandama : Gary Chaynes sacré – Peterhansel ‘’Monsieur Dakar’’ finit 3ème

Rallye-Bandama-RAID-2018

Côte d’Ivoire – Rallye Bandama – L’équipage du pilote ivoirien Gary Chaynes a remporté dimanche, à Yamoussoukro, la 44ème édition du Rallye Bandama. L’Ivoirien a devancé respectivement l’équipage français Warnia Jeremie/Potisek Aurelie et Stephane et Andrea Peterhansel.

Avec cette victoire, Gary chaynes rejoint son compatriote Soumahoro Moriféré vainqueur du Bandama à 4 reprises.

‘’Je suis très heureux d’avoir remporté mon 4eme Bandama. C’était une belle bataille et dure bataille avec Stéphane Peterhansel. Je suis heureux d’être arrivé devant une légende comme lui’’, s’est exprimé Gary Chaynes. ‘’Nous sommes venus reprendre notre place que nous avons perdue la saison dernière du fait d’une casse mécanique due à un défaut de fabrication d’une pièce’’, a poursuivi le vainqueur du 44ème rallye Bandama.

Si l’Ivoirien Gary Chaynes se réjouit de son sacre, ce n’est pas le cas de son compatriote Soumahoro Moriféré. Le quadruple vainqueur du Rallye Bandama a cassé sa boite de vitesse à une dizaine de kilomètres de la ligne d’arrivée. Soumahoro Moriféré quoique déçu, s’est dit confiant quant à la suite de la saison. ‘’On lâche rien maintenant. O n’a plus droit à l’erreur, on doit faire en sorte d’être sur la première place du podium pour les prochaines compétitions. Le Bandama est clos. Je pense maintenant au top chrono’’, a lâché Soumahoro Moriféré.

Ouvert le vendredi avec la première spéciale, Le 44ème Rallye Bandama a enregistré pour le Top départ 36 équipages venus de Côte d’Ivoire, d’Afrique et d’Europe. L’Attraction de cette édition du Bandama reste incontestablement la présence et la participation à la course de Stephane PeterHansel «Monsieur Dakar», comme il est surnommé en raison de ses 13 succès dans l’épreuve dont 6 en moto et 7 en auto. La légende du Rallye du Dakar et son épouse Andrea Peterhansel ont fini 3ème de ce 44ème Bandama. On se rappelle qu’avant la compétition le pilote Français s’était inquiété de la distance ‘’trop courte’’ pour la spéciale. « Nous sommes des pilotes de rallye raid, c’est-à-dire 15 jours de courses, des spéciales qui font 300, 400, 500 ou 600 km. Là nous sommes sur un format un rallye traditionnel ; La première difficulté sera la reconnaissance et la prise de note. Si nous devons être performant, il va nous falloir avoir une méthode de reconnaissance ; prendre de note sur chaque virage ; ce qui n’est pas notre spécialité’’, s’était-il inquiété quelques jours avant la compétition.

Le Ministre des Sports et Loisirs, François Albert Amichia a félicité l’ensemble des équipages pour avoir gratifié, trois jours durant, la population de Yamoussoukro d’un grand spectacle. Il n’a pas manqué de rendre hommage au président de la Fédération Ivoirienne de Sport Automobile (FISA), Alain Ambrosino. Qui depuis son arrivée à la tête de la FISA ne cesse de poser des actions pour redonner vie au sport automobile en Côte d’Ivoire.

Le Bandama est inscrit dans le circuit du Championnat d’Afrique. Il constitue la première course de la saison pour le championnat de Côte d’Ivoire. La prochaine journée sera consacrée au Rallye de Gagnoa.

 

©CotedivoireNews

Elisée B.

A propos de Côte d'ivoire NewsCi 901 Articles
Le portail des villes de Côte d'Ivoire

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


onze + 9 =