4ème édition de la foire internationale d’Abidjan: Allocution du ministre Souleymane DIARRASSOUBA

Cérémonie d’ouverture de la 4ème édition de la foire internationale d’Abidjan Jeudi 3 mai 2018. Abidjan. Cérémonie d’ouverture de la 4ème édition de la foire internationale d’Abidjan présidée par le Ministre du Commerce, de l’Artisanat et de la promotion des PME, Ministre de l’Industrie et des Mines par intérim, Souleymane DIARRASSOUBA.
Cérémonie d’ouverture de la 4ème édition de la foire internationale d’Abidjan Jeudi 3 mai 2018. Abidjan. Cérémonie d’ouverture de la 4ème édition de la foire internationale d’Abidjan présidée par le Ministre du Commerce, de l’Artisanat et de la promotion des PME, Ministre de l’Industrie et des Mines par intérim, Souleymane DIARRASSOUBA.

• Monsieur Seydou SADOU, Ministre du Commerce et de la Promotion du secteur Privé de la république du Niger, Cher Frère,
• Excellences Mesdames et Messieurs les Ambassadeurs, Chefs de missions diplomatiques,
• Monsieur le Maire de la Commune de Treichville,
• Mesdames et Messieurs les Chefs de délégation des pays frères et amis, Invités et participants à la présente Foire,
• Madame le Commissaire Général de la Foire Internationale d’Abidjan (FIA 4),
• Honorables Invités, tout protocole observé,
• Chers amis de la Presse,
• Mesdames et Messieurs,

Je voudrais à l’entame de mon propos souhaiter, au nom du Son Excellence Alassane OUATTARA, Président de la République de Côte d’Ivoire, la cordiale bienvenue à Abidjan à toutes les délégations de pays amis et frères dont la présence distinguée à cette cérémonie d’ouverture de la quatrième édition de la Foire Internationale d’Abidjan traduit la confiance en notre pays, en ses dirigeants, en son économie et en son secteur privé.
Vœux de bienvenue particuliers à monsieur Seydou SADOU, mon homologue, Ministre du Commerce et de la Promotion du Secteur Privé de la République sœur du Niger, qui nous fait l’honneur de conduire personnellement la délégation d’hommes et de femmes du secteur privé nigérien à cette Foire Internationale d’Abidjan.
Monsieur le Ministre et cher frère, Akwaba en Côte d’Ivoire, chez vous ! Votre présence personnelle à cette manifestation traduit, s’il en était besoin, l’expression de la volonté de nos pays, au plus haut niveau, d’améliorer leur coopération notamment d’affaires, par la construction de chaînes de partenariats entre les hommes d’affaires et les acteurs majeurs du secteur privé.

Je voudrais ici saluer notre bonne collaboration et souhaiter que nos deux départements par leur engagement, jettent les ponts d’une coopération économique et commerciale plus intégrée et plus dynamique. Et ce, en lien avec la création récente à Kigali de la Zone de libre-échange économique et continental dont le Président de votre pays, SEM Mahamadou ISSOUFOU est le champion au sein de la Conférence des Chefs d’Etat de l’Union Africaine.
Je saisis cette agréable opportunité pour saluer les organisateurs de cette foire à vocation internationale et singulièrement son Commissaire général Mme Nohodjon Bakayoko pour cette belle initiative qui, année après année a fait son chemin et renforce aujourd’hui de fort belle manière la visibilité de la Côte d’Ivoire. Madame, soyez en remerciée.
Mesdames et Messieurs,
Il est constant que depuis 2011, le Gouvernement a engagé une importante série de réformes nécessaires à la facilitation des investissements et à l’exercice d’activités économiques et commerciales. Le «Plan National de Développement 2016-2020» s’est construit sur des piliers essentiels dont la transformation structurelle de l’économie, avec une forte focalisation sur le secteur commercial et industriel.
Avec le CEPICI qui facilite l’accès à l’information stratégique et les procédures de création d’une entreprise, il faut compter avec un environnement fiscal favorable, des commodités infrastructurelles de qualité, un réseau bancaire performant et ouvert sur le monde, un Tribunal et la Cour d’Appel du Commerce pour faciliter le traitement des litiges d’affaires,
une Commission Nationale de la Concurrence fortement engagée contre toutes les formes de pratiques anticoncurrentielles.
Toutes ces réformes volontaristes voulues par Son Excellence Alassane OUATTARA, Président de la République, visent à accompagner les acteurs du secteur privé et leur permettre de sécuriser leurs investissements et d’en tirer le meilleur profit, mais également à les encourager dans la création des richesses, dans la promotion de l’innovation, dans le développement de l’emploi de qualité et dans la production de biens et services labélisés et performants sur les marchés.
En évoquant de façon succincte ces réformes, mon propos est de vous dire combien est grande l’ambition du Gouvernement de réaliser des bonds qualitatifs vers l’émergence à l’horizon 2020 et combien est grande la confiance et l’espérance qu’il place dans un secteur privé dynamique, compétitif et producteur de richesses et de valeurs.
La présente foire est une opportunité qui est offerte à toutes les entreprises, PME et PMI aussi bien locales, régionales qu’internationales de se faire connaître, de faire compétir leurs produits, d’aller à la conquête de nouveaux marchés, de rencontrer des partenaires d’affaires…
C’est ici que foires, expositions, fora et autres manifestations du genre prennent tout leur sens et méritent notre encouragement et notre accompagnement.

Mesdames et Messieurs, Chers invités, chers Exposants,
J’ai noté avec intérêt que la 4ème édition de la FIA se déroulera sous le thème « La sécurité, un facteur de croissance économique ».

La pertinence d’un tel sujet réside dans le fait que, toutes les réformes engagées, toutes les volontés de construire avec les hommes et les femmes un monde paisible, heureux et prospère, assis sur des fondamentaux économiques solides, eux-mêmes soutenus par une croissance économique consolidée et durable, risquent de baigner dans la vacuité et les ruines si la sécurité sous toutes ses formes n’est pas réalisée.

La croissance économique, dans ces conditions, n’aura qu’un destin de chimère tant la précarité, les violences multiformes, l’incivisme, les dérèglements climatiques et culturels, le pillage des ressources, la fuite des bras valides et des cerveaux, devenus lots communs de nos Etats, constituent des menaces réelles sur la sécurité, et conséquemment sur la production économique.
La Côte d’Ivoire en a pris la pleine mesure ; elle a mis en place, sous l’autorité du Président de la République, SE Alassane OUATTARA, le Conseil National de Sécurité qui traite de toutes les questions de sécurité et de défense dont le terrorisme.

Notre pays s’est également doté d’une loi quinquennale de programmation militaire qui lui permet d’assurer la sécurité du territoire et de faire face à toute attaque terroriste.

Tout ce dispositif sécuritaire, avec la pratique de la démocratie (Assemblée nationale, Sénat, Cous constitutionnelle, etc.), concourt à la stabilité et à la modernité de notre pays, facteurs essentiels de la croissance économique.

L’indice de sécurité de la Côte d’Ivoire est de 1.1 comme à Genève et à New-York et reste conforme aux normes internationales.

Au niveau juridique, la Côte d’Ivoire est membre de l’OHADA et a mis en place les Tribunaux et Cour d’Appel du Commerce qui traitent des litiges commerciaux. De même tout un dispositif existe également pour lutter contre la cybercriminalité.

Il convient toutefois d’indiquer que le traitement des facteurs de violence ne peut être placé sous la responsabilité exclusive des Gouvernements à l’exclusion de celle des populations.

C’est pourquoi je fonde beaucoup d’espoirs sur les conférences et discussions qui seront animées au cours de cette Foire et j’en attends des propositions concrètes, des contributions pertinentes qui favorisent la formulation de projets, de programmes et de politiques adaptées, pragmatiques et efficaces.

C’est sur ce commentaire et cette attente que, renouvelant à toutes et à tous les salutations et encouragements du Gouvernement de la Côte d’Ivoire, et vous souhaitant un agréable et fructueux séjour en Côte d’Ivoire, chez vous, je déclare ouverte la 4ème édition de la Foire Internationale d’Abidjan. Je vous remercie.

 

CotedivoireNews/Ministère

A propos de Côte d'ivoire NewsCi 1144 Articles
Le portail des villes de Côte d'Ivoire

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


10 + 5 =