Armée de Cote d’Ivoire: Plus de “200 cas de radiation” déjà en 2018

des mutins Ivoiriens

Côte d’Ivoire – Plus de “200 cas de radiation” ont été enregistrés en 2018 dans l’armée ivoirienne, a indiqué jeudi, le chef d’état-major de l’armée de terre, le général Julien Kouamé N’Dri, à une conférence à Abidjan.

“Cette année, nous sommes déjà à plus de 200 cas de radiation”, a fait savoir le général Julien Kouamé, pour qui “sensibiliser les forces armées sur le respect des droits de l’homme est une bonne chose”.

Il s’exprimait à une conférence internationale de la coalition pour la Cour pénale internationale (CPI), une ONG regroupant plusieurs organisations de la société civile, qui avait pour thème : “Forces armées et droits de l’Homme : Quelle contribution pour la cohésion sociale”.

“Les cas de viols recensés sont punis”, a ajouté le chef d’état-major de l’armée de terre, pour qui “les forces armées doivent être des militaires et non des militants”.

“Quand on choisit le métier des armes, il faut être prêt au sacrifice suprême, (c’) est un sacerdoce”, a-t-il dit, souhaitant “des moyens pour travailler convenablement”.

En 2017, “230 militaires et gendarmes” ont été “radiés pour faute, désertion et autres manquements à la discipline”, selon un bilan du chef d’état-major, des armées de Côte d’Ivoire, le général Sékou Touré.

 

 

Côte d’Ivoire News/Alerte Info

A propos de Côte d'ivoire NewsCi 1135 Articles
Le portail des villes de Côte d'Ivoire

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


20 + onze =