Connect with us

Régions News

Bondoukou: La ville aux milles mosquées

Published

on

Bondoukou

Bondoukou, l’une des plus vieilles villes de la Côte d’Ivoire est un lieu d’échanges, de contacts et d’affaires. Capitale de la région du Gontougo, elle est située au Nord-Est de la Côte d’Ivoire, à 420 kilomètres d’Abidjan la capitale économique, soit environ 5 heures de route bitumée. Elle est délimitée au Nord par la frontière ivoiro-burkinabée et à l’Est par la frontière ivoiro-ghanéenne.

Historique
A l’origine, c’était un campement de chasseurs lonrhon. Ce campement a été transforme en village par les nafana et les Gbin sous groupes senoufo, attires par les richesses en or du Denkyra et de l’Ashanti (Ghana).Ensuite, elle passa successivement sous le contrôle des koulango, des Abron et des malinke.
Ces derniers, venant de leur métropole Begho, vinrent s’installer à Bondoukou en 1666 attirés par l’or et le commerce caravanier. Sous leur influence, Bondoukou devint à la fois un grand centre religieux avec la construction d’une université coranique et une ville de commerce, la cité marchande du royaume Abron, ville- relais entre les Etats Akan et les villes Mande de la vallée du Niger.
Bondoukou fut ainsi un centre d’intérêt extrêmement important ou se nouaient et s’organisaient les transactions commerciales les plus diverses.

L’économie
La Commune de Bondoukou est essentiellement agricole. Les principales productions sont :
-l’igname : Bondoukou est l’un des marchés les plus importants de l’igname en Côte d’Ivoire. Ce secteur mérite d’être organisé et les recherches sur la conservation de l’igname sont attendues. Selon l’Institut National de la Statistique, elle occupe près de 70% de la population active communale. Toutefois, on peut déplorer un manque d’encadrement technique et financier des agriculteurs de la Commune : seulement 23.5% des paysans bénéficient de l’appui technique de l’Agence Nationale de Développement Rural (ANADER).

-L’anacarde : considéré comme le « cacao des savanes », ce produit se comporte bien sur le marché international, tant par sa qualité que par son volume. Il participe bien à l’amélioration des conditions de vie des populations. C’est pourquoi, le Ministre de l’agriculture a choisi cette année 2012 de lancer la campagne de commercialisation des noix de cajou dans cette localité. La production annuelle de la région est estimée à plus de 100 000 mille tonnes.

-L’activité industrielle y est extrêmement faible avec une seule usine de transformation de bois, une société d’extraction de minerai (manganèse) et deux boulangeries.

-L’artisanat et le secteur informel sont les secteurs les plus diversifiés de l’économie dans la commune. Ils s’étendent des métiers du bâtiment aux métiers du bois en passant par ceux du textile, des métaux à ceux du cuir. Leur part dans l’assiette Communale est estimée à environ 24 millions par an.  

-Banques et  micros finances: SGBCI, COBACI , Banque Atlantique, CPZ ,  CMEC , COOPEC 

Mairie de Bondoukou


Les Contacts de la Mairie de Bondoukou
Maire  de la Commune de Bondoukou:
KONE Hiliassou
-Adresse:  BP 433 Bondoukou

– Téléphone: 35 91 54 64 / mobile : 05747668/08204664 / Email :hiliassou@yahoo.fr

Secrétaire Général de la Commune de Bondoukou                                                                         
-Nom: Kouadio Koffi François Bachelard                                                                                                                                     
-Mobile: 05 66 29 05 /08 88 33 48/ Email: backkouadio2007@yahoo.fr     

Régions News

Insertion professionnelle: L’agence emploi jeunes d’Abengourou offre 50 permis de conduire aux jeunes

Published

on

L'Agence Emploi jeunes d'Abengourou offre des permis de conduire

Côte d’Ivoire – Insertion professionnelle – Région de l’indénié-Djuablin – L’agence emploi jeunes (AEJ) d’Abengourou a offert vendredi 50 permis de conduire aux jeunes de sa zone de compétence couvrant les régions de l’Indénié-Djuablin, du Gontougo et du Bounkani.

Ce geste, qui s’inscrit dans le cadre du programme gouvernemental « Formation, mon passeport pour l’emploi (FPPE) », vise à permettre aux bénéficiaires de s’installer à leur propre compte ou de postuler à l’exercice de certains métiers nécessitant le permis de conduire.

Selon le chef d’agence, Soumahoro Daouda, le genre a été pris en compte dans la sélection des 50 bénéficiaires. « L’agence emploi jeunes  d’Abengourou a tenu compte du genre dans la mise en œuvre de cette opération en remettant 30% des permis aux jeunes filles », a-t-il indiqué.

Le 2e adjoint au maire de la commune d’Abengourou, Tia Ousmane Touré, a exprimé sa gratitude aux responsables de l’agence emploi jeunes qui, en leur remettant ces permis de conduire, offrent l’opportunité aux jeunes d’Abengourou de s’insérer dans la vie active.

Au nom du maire d’Abengourou, Amoikon Kouakou Banga, a exhorté les bénéficiaires de ces permis de conduire à en prendre grand soin et à s’en servir pour gagner honnêtement leur vie par le travail.

©CotedivoireNews avec AIP

Lire Plus

Régions News

Bounkani: 92 cas de grossesses en milieu scolaire signalés au cours de l’année 2018-2019

Published

on

Grossesse-en-milieu-scolaire

Côte d’Ivoire – Région du Bounkani – Ce sont au total 92 cas de grossesses en milieu scolaire qui ont déjà été enregistrés au primaire et secondaire, dans la région du Bounkani pour l’année scolaire 2018-2019 en cours. Cette information a été donnée vendredi lors d’une campagne de sensibilisation organisée par une ONG sur les grossesses en milieu scolaire.

Parmi ces 92 cas, 82 sont des élèves du premier cycle (6e à la 3ème).

Pour la présidente de l’ONG Agir pour la vie, Ouattara Salimata, ces chiffres doivent interpeller tous les acteurs du système à savoir, les parents d’élèves, les élèves, enseignants, responsables d’établissements et même le ministère.

Car, c’est la contribution de tous ces acteurs qui pourra mettre fin à ce fléau qui devient de plus en plus récurent.

”Nous souhaitons que chaque entité puisse s’engager avec nous pour que cet objectif noble qui est ”zéro grossesse en milieu scolaire” soit une réalité et que nous ayons des résultats visibles”, a-t-elle souhaité.

©CotedivoireNews

Abran Saliho

Lire Plus

Régions News

Bocanda: Bientôt la délivrance gratuite de certificats fonciers aux 114 villages

Published

on

Bocanda-délivrance gratuite de certificats fonciers

Côte d’Ivoire – Région du N’zi – Les habitants des 114 villages de Bocanda, bénéficieront bientôt de la délivrance gratuite des certificats fonciers.

Consultant à l’agence foncière rurale (AFOR),, Georges Kouamé a indiqué que cette décision s’inscrit dans le cadre du processus de sécurisation foncière mis en œuvre dans la localité.

A lire aussi // Bocanda : Une ONG Turque annonce la construction d’une école franco-Arabe

Elle  fait suite aux doléances des populations de Bocanda, qui souhaitent une baisse du coût des frais de bornage  fixé à 80.000 F CFA. Cette somme considéré comme un  frein au processus de sécurisation foncière depuis la mise en œuvre de ce projet pilote dans cette localité.

Bocanda est une ville du centre de la Côte d’Ivoire et chef-lieu de département de la région du N’zi.

©CotedivoireNews

Nestor Al-Fordaws

Lire Plus

Tendances

Copyright © 2019 By ZKF Agency - +225 07 34 0909 6 Tous droits réservés