Bouaflé: Le collège la Référence et le lycée Municipal de Sinfra en demi-finale pour le concours de débat contradictoire

concours de débat contradictoire

Côte d’Ivoire – Bouaflé – Le collège la Référence et le lycée Municipal de Sinfra sont sortis victorieux de la 3ème journée des quarts de finale du concours inter-écoles de la non violence par le débat contradictoire qui s’est déroulée, mercredi, en présence du secrétaire national au renforcement des capacités (SNRC) Zoro Epiphane Ballo, parrain de la compétition, des autorités locales et de nombreux élèves.

Le collège la Référence a obtenu 261,50/400 face au lycée Henri Konan Bédié (HKB) de Sinfra, qui a eu 234, 25/400. Le lycée municipal de Sinfra, opposé au collège le Savoir de Zuénoula, absent, a obtenu 192, 25/400. Ils rejoignent le collège Olympe de Zuénoula et le lycée moderne 1 de Bouaflé, qualifiés respectivement, lundi et mardi, pour la demi-finale prévue en avril.

Les débats ont porté sur les thèmes « L’administration est la seule responsable de la tricherie en milieu scolaire » et « Les parents et leurs enfants sont les seuls responsables de la tricherie en milieu scolaire ».

«C’est un exercice extrêmement important que vous devez apprendre, que vous êtes entrain d’apprendre maintenant. L’art de pouvoir parler, l’art de pouvoir défendre des idées, c’est le bon exercice de cet art là qui va faire de vous des dirigeants de la Côte d’Ivoire de demain », s’est adressé M. Zoro Ballo aux élèves. Il a félicité les élèves participants pour leur dévouement et sagesse.

Le président de l’ONG OMED, Dosso Tiémoko et le directeur départemental de l’Education nationale, de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle de Sinfra, Marcel Perreti ont, pour leur part, prodigué des conseils aux participants, en vue d’améliorer leur prestation lors de la demi-finale.

Ce concours initié par l’ONG Mauko éducation et développement (OMED) s’inscrit dans le cadre du projet de sensibilisation à la non violence par le débat contradictoire. Il vise à réduire les comportements de nature violente chez les apprenants en les amenant à s’approprier les valeurs du débat contradictoire comme outil de prévention et de gestion pacifique des crises en milieu scolaire.

 

©CotedivoireNews

(AIP)

A propos de Côte d'ivoire NewsCi 957 Articles
Le portail des villes de Côte d'Ivoire

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


quatre × trois =