Connect with us

Régions News

Elections Municipales à Bouaké: Près de 700 emplois générés par la Maison des jeunes de Bouaké

Published

on

Djibo Youssouf Nicolas

Côte d’Ivoire- Maison des jeunes de Bouaké -Le candidat à sa propre succession, le maire Nicolas Youssouf Djibo sous la bannière du Rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP) aux municipales à Bouaké, s’exprimait à l’occasion d’une rencontre d’échanges avec les populations du quartier Peyton-Koko.

  1. Djibo a dans son discours révélé que près de 700 emplois ont été « trouvés » pour les jeunes de cette deuxième ville du pays, par  la Maison des jeunes de Bouaké.

Il a par la suite  demandé à la jeunesse de Peyton de s’inscrire  à la Maison des jeunes  car affirmait il : « nous avons mis en place cette structure il y a à peine un an et cette structure a pu déjà trouver 700 emplois au niveau de la ville de Bouaké »

Ce qui constitue une réponse aux préoccupations de la jeunesse de Peyton, un quartier de Bouaké, reconnu pour sa légendaire flamme militantisme aux premières heures de l’implantation de l’actuel parti au pouvoir.

Pour M. Djibo, « 700 emplois c’est beaucoup mais c’est peu compte tenu du problème de l’emploi de nos jeunes à Bouaké ». Le candidat du RHDP à Bouaké a ensuite rappelé le rôle de cette structure qui a été spécialement créée pour maintenir le lien entre les entreprises de Bouaké et les jeunes demandeurs d’emploi.

« J’ai crée cette structure pour qu’elle soit en relation avec toutes les entreprises qui sont déjà ou qui vont venir s’installer à Bouaké. Et elle a un rôle d’intermédiation entre la jeunesse et les entreprises », a souligné Nicolas Youssouf Djibo.

Il a en passant dévoilé l’existence de « nombreux chantiers qui vont se mettre en œuvre à Bouaké au cours de l’année prochaine ». Toutes ces entreprises qui vont travailler sur ces chantiers doivent signer au préalable une convention avec la Maison des jeunes, dans laquelle elles s’engageront à donner la priorité des emplois aux jeunes de Bouaké, a-t-il par la suite notifié.

2.Djibo a conclut en ces termes: « L’horizon s’éclaircit donc un peu pour le problème des emplois des jeunes. Avec toutes ces opportunités c’est sûr qu’on va arriver à offrir plus de 1000 emplois aux jeunes de Bouaké ».

Notons que la Maison des jeunes de Bouaké est une sorte de Star-Up, offerte par la mairie de Bouaké, muni d’un dispositif informatique « novateur », qui contribuera à la centralisation et la gestion des données relatives aux différentes catégories de jeunes, notamment, « les jeunes dotés de formation mais sans emploi, les jeunes sans formation ni emploi ainsi que pour ceux qui ont reçu une formation mais qui se retrouvent sans ressources adéquates pour se la lancer dans l’entreprenariat », avait fait observer le maire Djibo lors de l’inauguration de cette structure en juillet 2017.

 

©CotedivoireNews

Risa de Stéphanie

Régions News

Odienné : Les parents exhortés à s’approprier la lutte contre les agressions à la machette

Published

on

Les - autorités - administratives - invitent - les - autorités - coutumières - à - sensibliser - les - parents - à - lutter - contre - les - agressions - à - la - machette

Côte d’Ivoire – Insécurité – Région du Kabadougou – Le substitut du procureur, Boby Thierry et le commissaire de police d’Odienné, Goly Célestin ont demandé aux autorités coutumières de sensibiliser les parents à s’approprier la lutte contre les agressions à la machette menées par des adolescents dans la localité d’Odienné. C’était lors ce mardi lors d’une rencontre d’échanges.

A cette occasion, la commissaire Goly Célestin a indiqué que la sécurité de la localité est une affaire de tous. Raison pour laquelle, il a demandé aux chefs traditionnels et coutumiers de sensibiliser les parents afin d’apporter leur contribution dans la lutte contre l’insécurité.  

“Nous sommes venus vous présenter la situation, aidez-nous à travailler à la sécurité de tous à Odienné. Lors de nos patrouilles, nous avons constaté que régulièrement, des enfants dont l’âge varie entre 8 et 14 ans se promènent dans la ville armés de machette. Quand nous les arrêtons, le lendemain ce sont des interventions pour les remettre en liberté. Il est temps que les parents prennent leurs responsabilités », a déploré le commissaire de police de la localité d’Odienné.

@CôtedivoireNews

Abran Saliho

Lire Plus

Régions News

Ouangolodougou : Le préfet encourage les femmes à s’autonomiser

Published

on

Les - femmes - de - Ouangolodougou - invitées - à - s- autonomiser

Côte d’Ivoire – Autonomisation de la femme – Le préfet du département de Ouangolodougou, Sory Jean Pierre, a exhorté les femmes du département à être autonomes. C’était lors d’une rencontre qu’il a eu avec les responsables d’associations, ce lundi 18 février 2019.

A cette rencontre qui s’inscrit dans le cadre de prise de contact avec les différentes couches, le préfet a exhorté les femmes à profiter au maximum des bienfaits du programme gouvernemental.

Il a ainsi mis l’accent sur le programme de promotion et d’autonomisation de la femme en demandant aux femmes de Ouangolodougou à travailler avec abnégations.

@CôtedivoireNews

Abran Saliho

Lire Plus

Régions News

Ferkessedougou: Les élèves du Lycée Moderne affichent leur optimisme à l’issue des discussions entre les syndicats et le Ministère

Published

on

Côte d’Ivoire – Ferkessedougou- Education – Le Ministère de l’éducation nationale et les syndicats ont convenus lors d’une rencontre avec la tutelle d’un chronogramme de discussion dès le 18 février 2019 en vue de resolver le mot d’ordre de grève qu’observent les établissements scolaires du pays.

Des discussions auxquelles les élèves du Lycée Moderne de Ferkessedougou espèrent un dénouement heureux pour le grand bonheur des élèves de la Côte d’Ivoire.
Un optimisme qu’ils ont exprimés au représentant du président du Conseil Régionale, Ouattara Birahima Tene en marge d’une cérémonie de remise de Tables bancs au Lycée Moderne de Ferkéssédougou.


Les Établissements scolaires de la Côte d’Ivoire font face depuis quatre (4) semaines à un mot d’ordre de grève lancé par certains syndicats et plateformes syndicales de l’éducation nationale et de l’enseignement technique. 
Une situation à laquelle la Ministre Kandia Camara et certains groupements et Associations de parents d’élèves ont appelé à la suspension de cette grève et à la reprise des cours. Un appel qui n’a pas trouvé écho auprès des syndicats qui réclament une amélioration de leurs conditions de travail et la suppression des cours de Mercredi.

©CotedivoireNews
Akinbola Djamal

Lire Plus

Tendances

Copyright © 2017 Zox News Theme. Theme by MVP Themes, powered by WordPress.