Connect with us

Régions News

Côte d’Ivoire: A Daoukro un nouveau commerce de graines d’une plante sauvage atteint 2.000 FCFA le Kg

Published

on

Côte d’Ivoire News – Daoukro – l’apparition de nouvelles graines d’une plante sauvage dans la ville suscite un intérêt particulier chez les habitants qui on en ont fait leur affaire. Il n’y a pas une seule rue à Daoukro où vous ne verrez pas étaler à même le bitume ces graines de couleur verte foncée. Renseignement pris sur place il s’agirait des graines d’une plante sauvage servant à la fabrication de certains médicaments  pharmaceutiques. 
A Daoukro quand les graines sauvages de Brou-brou enrichissent la population
Depuis peu la période de récolte de Brou-brou crée de l’animation dans la ville et les villages environnants, témoigne Traoré Sekou propriétaire d’un magasin à la gare.   
« Ici on l’appelle Brou-brou et il est vendu très cher, plus cher que le cacao. Le Kilogramme de ces graines varie entre Deux mille (2000) et Trois mille (3000) francs CFA pendant la traite. Nous on collecte avec ceux qui vont les cueillir en brousse, on sèche et les revend à des acheteurs qui viennent du Ghana. Beaucoup on construit leur maison grâce au Brou-brou. » Nous dira le sieur Sékou très actif dans la filière.
En effet renseignement pris, c’est un juteux  commerce au tour de ces graines vertes qui marchent bien dans la ville et villages environnants. Récoltées en pleine brousse elles sont vendues dans un circuit qui a pour base le Ghana ou toute la production est remontée. Une fois là-bas le prix au kilogramme pourrait atteindre le double du prix payé aux commerçants sur place, selon notre informateur. 
Certainement que d’ici peu c’est le Tout-Daoukro qui risque de se reconvertir dans le Brou-brou, de la culture à la commercialisation de la plante qui produit ces graines qui rendent riches.
Akpôlê Koffi
©CotedivoireNews

Régions News

Songon : Des enseignants français visitent l’EPP Audoin

Published

on

Côte d’Ivoire – Songon (District d’abidjan) Des enseignants français ont visité l’école primaire publique Audoin de Songon, dans le cadre d’un partenariat d’échange entre les élèves des deux écoles.

La visite a pour objectif de créer un contact entre les élèves de France et ceux de la Côte d’Ivoire. Ce contact permettra de mettre sur pied une collaboration qui fera naitre des échanges entre les élèves des deux écoles. Comprenons que c’est un fructueux jumelage entre un établissement français et l’EPP Audoin qui se conclut.

La délégation d’enseignants français était composé de Sorana et Catherine de l’Ong suisses graines de Paix et conduite par Stéphanie Gouzel. Pendant cette visite, les élèves de cm² ont reçu des présents de leurs amis de France. L’école primaire a reçu deux ballons de football. 

Le directeur de l’EPP Audoin, Jean Lago à la fin de la visite a exprimé sa joie. Pour lui la venue de France de ces homologues va sceller le jumelage entre son établissement et un établissement français. 

Notons qu’avec les problemes d’infracstructure que connait l’ecole ivoirienne, souhaitons que ce jumelage aidera l’école primaire publique Audoin a créer un cadre de vie plus agréable pour les élèves de la sous-préfecture de Songon.

Notons qu’avec les problèmes d’infrastructure que connaît l’école ivoirienne, souhaitons que ce jumelage aidera l’école primaire publique Audoin à créer un cadre de vie plus agréable pour les élèves de la sous-préfecture de Songon.

J-K Marie 

Lire Plus

Régions News

Odienné : Les parents exhortés à s’approprier la lutte contre les agressions à la machette

Published

on

Les - autorités - administratives - invitent - les - autorités - coutumières - à - sensibliser - les - parents - à - lutter - contre - les - agressions - à - la - machette

Côte d’Ivoire – Insécurité – Région du Kabadougou – Le substitut du procureur, Boby Thierry et le commissaire de police d’Odienné, Goly Célestin ont demandé aux autorités coutumières de sensibiliser les parents à s’approprier la lutte contre les agressions à la machette menées par des adolescents dans la localité d’Odienné. C’était lors ce mardi lors d’une rencontre d’échanges.

A cette occasion, la commissaire Goly Célestin a indiqué que la sécurité de la localité est une affaire de tous. Raison pour laquelle, il a demandé aux chefs traditionnels et coutumiers de sensibiliser les parents afin d’apporter leur contribution dans la lutte contre l’insécurité.  

“Nous sommes venus vous présenter la situation, aidez-nous à travailler à la sécurité de tous à Odienné. Lors de nos patrouilles, nous avons constaté que régulièrement, des enfants dont l’âge varie entre 8 et 14 ans se promènent dans la ville armés de machette. Quand nous les arrêtons, le lendemain ce sont des interventions pour les remettre en liberté. Il est temps que les parents prennent leurs responsabilités », a déploré le commissaire de police de la localité d’Odienné.

@CôtedivoireNews

Abran Saliho

Lire Plus

Régions News

Ouangolodougou : Le préfet encourage les femmes à s’autonomiser

Published

on

Les - femmes - de - Ouangolodougou - invitées - à - s- autonomiser

Côte d’Ivoire – Autonomisation de la femme – Le préfet du département de Ouangolodougou, Sory Jean Pierre, a exhorté les femmes du département à être autonomes. C’était lors d’une rencontre qu’il a eu avec les responsables d’associations, ce lundi 18 février 2019.

A cette rencontre qui s’inscrit dans le cadre de prise de contact avec les différentes couches, le préfet a exhorté les femmes à profiter au maximum des bienfaits du programme gouvernemental.

Il a ainsi mis l’accent sur le programme de promotion et d’autonomisation de la femme en demandant aux femmes de Ouangolodougou à travailler avec abnégations.

@CôtedivoireNews

Abran Saliho

Lire Plus

Tendances

Copyright © 2017 Zox News Theme. Theme by MVP Themes, powered by WordPress.