Côte d’Ivoire: Bientôt une centrale solaire construite à Boundiali

signature de convention

Côte d’Ivoire – Boundiali ( Région du Béré) – La ville de Boundiali, dans le nord ivoirien, bénéficiera bientôt d’une centrale solaire de 37,5 MW pour un montant d’investissement de 24,1 milliards Fcfa, cofinancé par la banque allemande de développement KFW, l’Union européenne et l’Etat de Côte d’Ivoire.

La signature de la convention de prêt et du contrat de financement du projet de construction de la centrale solaire à Boundiali, entre l’Etat Côte d’Ivoire, le gouvernement allemand et l’Union européenne (UE), a eu lieu mercredi au Cabinet du ministre ivoirien de l’Économie et des finances, à Abidjan.

La construction de cette centrale sera financée par un prêt concessionnel à hauteur de 17 milliards Fcfa, octroyé par la KFW (banque de développement allemande) et un don de 6 milliards Fcfa de l’UE. Une contrepartie de l’Etat ivoirien devrait boucler le financement.

Le gouvernement allemand et l’Union européenne s’étaient proposés d’octroyer un financement d’un montant de 36,74 millions d’euros, soit environ 24,1 milliards de Fcfa, à la Côte d’Ivoire. Et ce, à l’occasion du Sommet du G 20 pour les investissements tenu en Allemagne, en 2017.

Le don de l’UE à l’initiative du G 20 « Compact with Africa », était de 9,75 millions d’euros (six milliards Fcfa). Le Compact bilatéral avec l’Allemagne, lui, est assorti d’un montant concessionnel de 27 millions d’euros (17,71 milliards Fcfa) pour une durée de 38,5 ans et un taux d’intérêt de 0,75% l’an.

Le ministre ivoirien de l’Économie et des finances, Adama Koné, a remercié le gouvernement allemand et l’UE pour leur appui constant à la mise en œuvre des projets de développement en Côte d’Ivoire, saluant la directrice générale du ministère fédéral allemand de la Coopération économique et du développement, Ingrid-Babriela Hoven, pour son implication personnelle dans ce projet.

Le chef de la délégation de l’UE, l’ambassadeur Jobst Von Kirchmann, a indiqué que la centrale solaire de Boundiali permettra de produire de l’électricité pour environ 30.000 foyers et d’éviter l’émission de 27.000 tonnes de CO2, puis contribuera à créer 300 emplois dans la région.

Pour sa part, l’ambassadeur de l’Allemagne en Côte d’Ivoire, Michaël Grau, a fait observer que « le cadre légal dans le secteur énergétique n’a pas encore été peaufiné » surtout en ce qui concerne l’énergie renouvelable, un facteur important pour les potentiels investisseurs dans le secteur.

En mars 2017, les pays du G20, sous la présidence allemande ont mis en place l’initiative Compact with africa, en vue de promouvoir l’investissement privé. Dans ce cadre, la Côte d’Ivoire, à l’instar d’autres pays du continent se sont engagés à mettre en œuvre les réformes nécessaires pour créer les conditions de l’investissement privé.

La Côte d’Ivoire s’est engagée à atteindre 42% d’énergie renouvelables dans son mix énergétique d’ici à 2030, grâce à la construction de centrales solaires, à biomasse et d’hydroélectricité. Le pays qui enregistre une puissance installée de 2.200 MW, envisage de doubler cette capacité en 2020.

 

©CotedivoireNews

A propos de Côte d'ivoire NewsCi 1529 Articles
Le portail des villes de Côte d'Ivoire

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


trois × cinq =