Côte d’Ivoire- Culture : Présentation du peuple Agni-BINI

Agni
Le peuple Agni-Bini

Côte d’Ivoire – Culture – Agni-Bini – Le peuple Bini est un sous-groupe du peuple Agni d’où le nom d’Agni-Bini. Il est situé au nord-Est dans le District du Zanzan, Région du Gontougo et dans le département de Koun-Fao. Au plan administratif, deux sous-préfectures englobent environ la quarantaine de villages qui le représente. Et une commune celle de Kouassi-Datékro.

La Sous-préfecture de Kouassi-Datekro qui est la toute première dans le Bini est composé d’une vingtaine de villages. Il s’agit de Kouassi-Datekro,Yakassé-Bini, Afferi, Agbôsso, Missoumihian, Essiantoi, Kouadjakro, Ourouttara, Senandé, Nambo-Dongbo, Diabokro, Siwanou, Adjakro, Yaokro, Djoro-djoro, Guinankro, Comeokro, Amarakro, Kotronou, Koffikokorekro, Kouassi-Bilekro,Amapo-kouassikro,Bokasso,Yaotrokro, Kouakro, Kondoman, Komambo,Tiefougboura, Abonguimorokro, et Abonguimorokro.

 

La seconde Sous-Préfecture qui est celle de Boahia est constituée des villages de Kokoyakro, Kouakoukrakro, Krakro, Yaobilekro, Doumorossi, Morsankro, Daboyaokro, Abokosso, Dabokitira, Kodjinan, N’dakro Boubounikro, Bouakikro, Samouanou, et Assuefrikoutou.

Au plan religieux, cette localité est majoritairement musulmane à cela s’ajoutent les chrétiens et quelques animistes.

L’agriculture étant l’activité principale des populations de cette localité, le commerce est délaissé aux étrangers venus du Burkina-Faso, de la Mauritanie et du Niger. Les activités agricoles prépondérantes des Agni-Bini sont l’igname, le manioc, le maïs, l’anacarde ou encore le cajou, et le roucou qui est une espèce d’arbres ou d’arbustes des régions d’Amérique tropicale. On l’appelle aussi urucum (au Brésil).

Le roucou tire son nom de la langue des Tupis qui le nomment urucu. Le roucou est également cultivé dans le sud-est asiatique, où il a été introduit depuis Acapulco au XVIIe siècle. Ses fleurs sont roses et il donne des fruits rouges à épines remplis de graines, rouges elles aussi. Tout en ignorant ses vertus, le roucou aujourd’hui, fait partie des produits, les mieux payés que le cacao. Ce qui fait d’ailleurs la richesse des populations Agni-BINI.

 

 

 

© CotedivoireNews

 

Abran Saliho

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


trois × 2 =