Côte d’Ivoire – Environnement : La protection des  substances naturelles au cœur d’un atelier

substances naturelles - environnement
La protection des ressources naturelles, un sujet important pour le gouvernement Ivoirien

Côte d’Ivoire – Environnement – Réaliser un inventaire des substances naturelles d’origine végétale d’intérêt présentes en Côte d’Ivoire et éclairer les pouvoirs publics sur le potentiel industriel et culturel de ces substances. C’est l’objectif de l’atelier initial de l’expertise scientifique collective sur les substances naturelles qui a été ouvert à Abidjan, le mercredi 5 décembre 2018.  

À cette rencontre, Pr  Ouattara-Soro Shcherazade, a, au nom de la directrice générale de la Recherche et de l’innovation, Pr Acray-Zengbey Petronille, a fait savoir qu’en Côte d’Ivoire, la biodiversité est une préoccupation principale des autorités étant donné la diversité biologique importante repartie sur l’ensemble du territoire et des menaces fréquentes qui pèsent sur elle. Parlant des bienfaits de la biodiversité, Pr Ouattara-Soro Shcherazade, indique qu’à ce jour, plus de 60% des médicaments sont soit des substances naturelles, soit des molécules synthétisées sur le modèle de substances naturelles. Selon, par son impressionnante richesse net sa complexité, la nature est souvent une source d’inspiration pour les chimistes. En plus, la biodiversité offre ainsi aux chercheurs une multitude des sujets de recherche.

 

« En effet, l’évolution des ressources naturelles en Côte d’Ivoire indique un appauvrissement rapide desdits ressources, qui selon un récent rapport de la Banque Mondiale peut conduire à une situation économique dramatique pour son économie d’ici 2020. Or, nous savons tous que l’importance de  ces ressources est indéniable, d’autant plus que certaines constituent le moteur de l’économie Ivoirienne. C’est pourquoi, la situation de l’ensemble des substances naturelles mérite une attention plus particulière, surtout celle d’origines végétales qui représentent des substances exploitées », a expliqué la représentante du Pr Acray-Zengbey Petronille,  directrice générale de la Recherche et de l’innovation.

Quant à J. Albergel, membre de l’équipe de l’Institut de Recherche pour le Développement (IRD), il a précisé que cet atelier qui se déroulera sur deux jours va débuter sur la section de la présentation de l’expertise pour terminer avec la rédaction de rapport.

 

 

© CotedivoireNews 

Abran Saliho

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


vingt + 20 =