Connect with us

COTEDIVOIRE.CI

Côte d’Ivoire: Guillaume Soro remet sa démission à Alassane Ouattara (LC)

Published

on

Soro-Guillaume-Trop-est-pressé

Côte d’Ivoire – Politique – Pressé par Alassane Ouattara de clarifier son positionnement à l’approche de la présidentielle de 2020, Guillaume Soro lui a signifié oralement, début janvier, qu’il lui remettait sa démission.

A lire aussi// Exclusif: démission de Guillaume Soro, son Sercom dément l’information de la Lettre du Continent

Le président de l’Assemblée nationale a décidé de ne pas s’associer au lancement officiel, le 26 janvier à Abidjan, du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP), le nouveau parti de la majorité présidentielle. A supposer que cette démission soit acceptée par le chef de l’Etat (plusieurs autres ont déjà été refusées par le passé), l’ancien chef rebelle devrait, selon les informations de La Lettre du Continent, se consacrer à la préparation d’un doctorat en finances à l’université de Harvard, aux Etats-Unis. Le président ivoirien a conditionné cette démission à deux conditions. D’une part qu’elle lui soit signifiée par écrit. D’autre part que Guillaume Soro s’engage à ne pas rallier l’opposition, et singulièrement le Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) d’Henri Konan Bédié (« HKB »).


Les relations entre les deux hommes, hier alliés indéfectibles, s’avèrent de plus en plus tendues (LC n°790 et LC n°791). Ancien ministre remercié du gouvernement et aujourd’hui député très proche de Guillaume Soro, Alain Lobognon est sous le coup de poursuites judiciaires engagées par le procureur de la République près du tribunal de première instance d’Abidjan, Christophe Richard Adou, dans le cadre d’une enquête sur une divulgation de fausses nouvelles. De son côté, Alassane Ouattara a demandé à son frère Birahima Téné Ouattara, ministre d’Etat chargé des affaires présidentielles, d’accélérer la création d’un groupe parlementaire RHDP. Ce dernier sera notamment chargé de désigner un nouveau président du parlement. Plusieurs noms sont évoqués pour ce poste, dont ceux des ministres Hamed Bakayoko (défense) et Amadou Soumahoro (affaires politiques), de l’actuel vice-président de l’Assemblée nationale Mamadou Diawara ou encore de l’homme d’affaires et cacique du Rassemblement des Républicains (RDR) d’Alassane Ouattara Adama Bictogo.

©CotedivoireNews

Source :La letttre du Continent

COTEDIVOIRE.CI

Société: Azoumana Moutayé offre un château d’eau de 15 millions au village de Doumorossi

Published

on

Azoumana - Moutayé - offre - un - château - d- eau - de 15 - millions - à - Doumorrosi

Côte d’Ivoire – Société – Région du Gontougo – Le ministre Azoumana Moutayé vient de prendre l’engament de mettre à la disposition des populations de Doumorrossi, dans la sous/préfecture de Bohia, région du Gontougo, un château d’eau de 15 millions FCFA. L’information a été donnée ce week-end lors de la cérémonie de pose de la première pierre.

Selon le ministre Azoumana Moutayé, ce château d’eau sera livré d’ici la fin du mois de février.

Après les bons de formation de 60 millions aux jeunes, ce sont les populations de Doumorossi, qui pourront bientôt pousser un ‘’ouf’’ de soulagement car, auront accès à l’eau potable. Cela, grâce à un château d’eau de type HV offert par le ministre Azoumana Moutayé.

 En effet, ces populations, depuis longue date étaient obligés de se ravitailler dans la rivière N’Djoré, avec tous les risques de maladies.

Expliquant les raisons de la mise en place de cette infrastructure, l’ancien ministre de l’Entreprenariat National, de l’Artisanat et de la Promotion des PME, a indiqué sa volonté tout simplement de participer à l’amélioration des conditions de vie de ses parents.

A l’en croire, l’eau étant source de vie, aucun développement ne peut être possible sans l’accès à l’eau potable.

« Nous nous battons chaque jour pour le développement de la localité et le bien-être de nos parents. Je ne voie pas de quel développement pourrons nous parler si nos parents boivent et font la cuisine avec de l’eau de rivière, une eau remplie de maladies. La première des choses quand on veut le développement, c’est l’accès à l’eau potable », a fait savoir le ministre Azoumana Moutayé, par ailleurs président du MFA.

Quant au sous/préfet de Boahia, Coulibaly Moussa, il a exprimé toute sa gratitude au ministre pour ce geste qui constitue selon lui un exemple.

Pour les populations,  aucun mot ne peut exprimer leur joie, raison pour laquelle, elles ont demandé à Dieu de bénir davantage leur ‘’fils’’, Azoumama Moutayé.

@CôtedivoireNews

Abran Saliho

Lire Plus

COTEDIVOIRE.CI

Education : Le concours d’entrée à l’EMPT session 2019 lancé

Published

on

Le - concours - d-entrée - à - l- EMPT - lancé

Côte d’Ivoire – Education – La session 2019 du concours d’entrée en sixième à l’Ecole Militaire Préparatoire Technique (EMPT) de Bingerville est ouverte. La composition aura lieu le Samedi 18 Mai 2019 sur toute l’étendue du territoire national.

Selon une note dont nous avons reçu copie, les conditions requises pour être candidat sont les suivantes, être de nationalité ivoirienne et de sexe masculin ou féminin ;  être âgé (e) au maximum de 12 ans au 31 Décembre 2018 ; être en classe de CM2 au titre de l’année scolaire 2018-2019. L’élève doit aussi être physiquement et médicalement apte.

La même note souligne qu’une visite médicale sera effectuée pour les candidats admissibles avant les épreuves sportives, sous la responsabilité de la Direction de la Santé et de l’action Sociale des Armées (DSASA).

Comme tout concours, celui d’entrée à l’EMPT recommande  des dossiers qui doivent être déposés dans la période du 26 février jusqu’au 10 avril.

Ces dossiers doivent être constitués de plusieurs documents dont deux (2) Extraits originaux d’acte de naissance ou de jugement supplétif de moins d’un an ou une attestation de naissance ; un (1) certificat original de nationalité ivoirienne suivi d’un (1) Certificat de scolarité comportant le résultat du premier trimestre de CM2 et trois (3) photos d’identité de même tirage portant au verso le nom ,prénom, la date et le lieu de naissance.

Les frais d’inscription au concours d’entrée à l’EMPT s’élèvent à 12000 (Douze mille francs CFA) par candidat.  Ils sont payables à partir du 20 février contre délivrance d’un reçu dans différentes directions en fonctions des localités.

Pour les candidats résidant à Abidjan, ils sont priés retirer leur reçu à la Direction des finances du Ministère d’État, Ministère de la Défense et à l’Etat-Major Général des Armées (Camp Galliéni).

Quant à ceux qui résident dans des villes de l’intérieur du pays, il est recommandé de se rendre dans les Brigade de Gendarmerie d’Abengourou, de Gagnoa ou celle San-Pedro. Dans les Régions militaires de Bouaké, Daloa, Korhogo et à la Garde Républicaine de Yamoussoukro.

@CôtedivoireNews

Nestor Al-Firdaws

Lire Plus

COTEDIVOIRE.CI

Tanda : Un complexe multi-services ouvert

Published

on

Un - complexe- multiservices - ouvert- Tanda

Côte d’Ivoire – Région du Gontougo – Un complexe multi-services capable d’accueillir aussi bien des séminaires que des cérémonies festives, a ouvert ses portes,  jeudi, à Tanda.

Bâti sur un espace de 1200 m2, le complexe comprend un lavage moderne de véhicules, avec une salle d’attente climatisée. Un restaurant de 80 places, un glacier de 40 places, une cafétéria de 20 places, et un espace réservé pour les barbecues.

L’ouverture de ce complexe a été marquée par un concert animé par des artistes de la région qui ont tenu en haleine toute la nuit la foule nombreuse venue prendre part à l’événement. 

@cotedivoirenews avec AIP

Lire Plus

Tendances

Copyright © 2017 Zox News Theme. Theme by MVP Themes, powered by WordPress.