Côte d’Ivoire: Identification des abonnés de la téléphonie mobile – le ministre Bruno Koné supervise le processus qui prend fin le 31 mars 2018

Le ministre Bruno Kone se pretant à l'opération d'identification

Côte d’Ivoire – Téléphonie Mobile – Le Ministre de la Communication, de l’Économie Numérique et de la Poste, Bruno Koné a sillonné, ce lundi 29 janvier des agences d’opérateurs de la téléphonie mobile à Abidjan, en vue de s’enquérir du déroulement de l’opération d’identification des abonnés des services de télécommunication en Cote d’Ivoire.

Après avoir montré l’exemple en se faisant identifier, Bruno Koné a au cours d’une conférence de presse qu’il a animée à son cabinet expliqué l’objectif et la nécessité de la seconde phase de l’opération d’identification des abonnés des services de télécommunication et utilisateurs des services de cybercafés.

Cette opération qui a démarré depuis le 12 septembre 2017 conformément aux dispositions du décret n°2017-193 du 22 mars 2017 va prendre fin le 31 mars 2018, selon le ministre.

« Si la phase précédente avait pour objectif immédiat de mettre fin à l’anonymat des usagers de ces services, cette nouvelle phase vise , explique le ministère en charge de l’économie numérique, à rendre fiable le processus d’identification. Mais également répondre aux objectifs de protection des usagers desdits services, de la sécurité de l’Etat et de la lutte contre le terrorisme et la cybercriminalité. L’une des plus grandes innovations de l’opération est la révision de la liste des documents à fournir ».

Les nationaux pourront en effet se faire enrôler avec la carte nationale d’identité, le permis de conduire national biométrique, le passeport biométrique ou toute autre pièce d’identité biométrique établie par l’Office national d’identification.

Quant aux non-ivoiriens, ils devront produire un passeport biométrique, une carte nationale d’identité biométrique établie par un Etat membre de la Cedeao ou toute pièce d’identité biométrique établie par l’Office national d’identification. ’’ A compter de la date limite, les abonnés qui ne se sont pas faits

identifier ne pourront plus émettre d’appel et 2 mois après, leurs numéros sera purement désactivés ’’ a-t-il déclaré.

Bruno Koné a également invité les populations qui traînent encore les pas à se dépêcher, car ’’ il n’aura pas d’autre délai hormis celui qui a été fixé ’’ a-t-il prévenu. Après cette tournée, le ministre a indiqué que le processus d’identification enregistre de 7 à 40 % d’abonnés sur les 25 000 000 abonnés à la téléphonie mobile en Côte d’Ivoire.

Les personnes physiques ou morales déjà abonnées à la date du 20 juillet 2017 disposent d’un délai de six (6) mois à compter du 12 septembre 2017 pour se présenter physiquement à leur opérateur pour actualiser leur identification. Aussi, les gérants de cybercafés sont tenus de se faire immatriculer auprès de l’Autorité de régulation des télécommunication Tic de Côte d’Ivoire (Artci) et d’identifier leurs clients conformément audit décret.

 

©CotedivoireNews

CK

A propos de Côte d'ivoire NewsCi 1049 Articles
Le portail des villes de Côte d'Ivoire

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


trois × un =