Côte d’Ivoire: La FESCI lance une grève pour le 28 mai

le sécrétaire général de la FESCI

Côte d’Ivoire – La Fédération estudiantine et scolaire de côte d’Ivoire (FESCI) annonce une grève à compter du lundi 28 mai, en vue d’obtenir la satisfaction de leurs revendications.

 
Une Assemblée générale extraordinaire, tenue samedi à l’amphithéâtre C de l’Université Jean Lorougnon Guédé de Daloa, a donné quitus au secrétariat général de la FESCI pour mener ce mouvement, indique une note d’information de l’organisation transmise lundi à l’AIP.
 
Cette annonce du secrétaire général de la FESCI, Fulgence Assi, fait suite au « sursis donné au gouvernement pour tenir ses engagements pris le 13 août 2017 », à la faveur de la signature d’un protocole d’accord entre les deux parties.
 
Cet accord prévoyait notamment, d’une part, l’homologation des frais d’inscription à 40.000 Fcfa dans les écoles privées, pour les orientés de l’Etat, le remboursement des frais de confection de la carte d’étudiant (5.000 F CFA), la réhabilitation des cités universitaires de Port-Bouët, Williamsville et Abobo, ainsi que la construction de résidences universitaires à Man et Korhogo.
 
La FESCI demande, d’autre part, l’augmentation de l’enveloppe budgétaire allouée aux bourses d’étude, la restauration des secours financiers, l’équipement des salles de travaux dirigés , la restitution des équipements des salles spécialisées, la couverture des espaces universitaires en wifi et la confection gratuite de la carte d’étudiant pour tous les niveaux d’études.
 
©CotedivoireNews/AIP
 
A propos de Côte d'ivoire NewsCi 960 Articles
Le portail des villes de Côte d'Ivoire

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


15 − douze =