CÔTE D’IVOIRE : LE CINÉ DROIT LIBRE SERA AU GOETHE INSTITUT

festival Ciné droit libre 9e édition
festival Ciné droit libre 9e édition

Abidjan – La 9e édition du festival de films Ciné Droit Libre, se tiendra du 13 au 18 novembre prochain au  Goethe institut à Cocody.

Le thème de cette 9e édition du festival Ciné droit libre, intitulé « loin de chez moi?», a pour objectif « de susciter la réflexion autour de l’épineuse question de la migration clandestine et surtout de sensibiliser les populations sur les risques et les dangers de ce phénomène qui prend de plus en plus d’ampleurs ».

Ce sont au total, 13 films (fictions et documentaires) abordant diverses questions des droits humains qui seront projetés dans des quartiers populaires et salles de cinéma de la capitale économique ivoirienne à l’occasion de la 9e édition du Ciné droit libre.

Le public pourra voir des films poignants comme « Les sauteurs » d’Abou Bakar Sidibe, Moritz Siebert et Estephan Wagner, « Migrants retour d’enfer » de Patrick Fondio, « La pirogue » de Moussa Toure, qui raconte avec émotion le drame de l’immigration irrégulière ; a annoncé les promoteurs dudit festival.

« Ciné droit libre s’est fixé comme objectif de donner une plateforme aux cinéastes et journalistes du monde entier dont les œuvres portant sur les droits humains sont censurés ou ont des difficultés de diffusion à cause de leur contenu dérangeant » ;  peut-on lire dans le communiqué.

Au-delà de la projection des films suivis de débats, le festival sera également meublé par un atelier de formation des journalistes sur la migration irrégulière, un workshop sur la critique cinématographique, un concours d’art oratoire, une exposition photos sur les conséquences tragiques de la migration clandestine.

Ce sera également l’occasion d’aborder les thèmes tels que la liberté d’expression, l’excision, le phénomène des enfants microbes.

Par ailleurs, cette 9ème édition sera marquée par le vernissage d’une exposition sur l’immigration clandestine.

Le festival Ciné droit libre a été initié en 2005 au Burkina Faso dans l’optique de promouvoir et défendre les droits humains ainsi que la liberté d’expression. La Côte d’Ivoire accueille l’évènement depuis 2008.

@CotedivoireNews

Fatme Sanogo

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


18 − 14 =