Connect with us

Cotedivoirenews

Côte d’Ivoire: Municipales et Régionales 2018, des fanfarons aux ingénieux, tout y passe !

Published

on

Patrick Achi - Municipales et Régionales 2018

Côte d’Ivoire – Elections Régionales et municipales – Tous les moyens sont bons pour obtenir le saint Graal à la faveur des élections locales du 13 octobre prochain. Au Plateau Fabrice Sawegnon n’a pas refusé de payer des factures d’électricité de certains foyers.

A Adjamé le candidat du RHDP Soumahoro Farik a loué un engin Caterpillar pour rendre accessibles certains quartiers. Certains des envoyés de ce dernier ont demandé aux populations de ne plus donner de l’argent aux pré-collecteurs d’ordures ménagères pour qu’elles débarrassent leur ordure, ce montant étant déjà inclus dans les factures.

Quel civisme ! Ils se sont même faits forts de rendre régulier le passage du camion d’ordures ménagères. Le maire sortant de Bingerville s’est quant à lui rendu au sein de l’Eglise des Assemblées de Dieu pour faire davantage de promesses. Comme si Dieu allait intervenir pour le rendre maire à tout prix ! Point n’est besoin de dire que toute la République s’est rendue à Abobo à coup de centaines de millions pour que le ministre de la Défense soit le nouveau maire de ce quartier qui devient soudainement le plus important de ces élections le temps de ce 13 octobre.

La hache de guerre semble déterrée à Port entre Siandou Fofana et le candidat du PDCI Dr Emmou qui accuse son challenger de louer et de garder les places de rassemblement de la commune pour empêcher ses adversaires d’y avoir accès. Quelques candidats ont dans leur ingéniosité préféré battre campagne avec les moyens de l’Etat, au et au su de la CEI ? Demandez au maire sortant de Dimbokro, si cette assertion est vérifiée !

Patrick Achi dans son élan de rempiler au conseil régional de la Mé, se présente sur sa page officielle en train de tresser une demoiselle, au marché d’Adzopé. Quelle dextérité ! De plus ingénieux maires aspirants ont décidé de surfer avec les droits de la troisième génération, notamment l’écologie : Jean Marc Gauze à Cocody, Ehouo au Plateau, et Kablan Dominique qui à Adiaké promet sauvegarder la mangrove sur le front lagunaire. On ne pourra faire le tour de tous les candidats et toutes les chapelles présentes à ces joutes électorales. Autant donc dire avec docteur Famoussa Coulibaly l’enfant terrible de Divo, que «je réponds à l’appel de mes parents ». Bravo chers candidats, l’on espère qu’une fois élus, les populations ne seront pas vos souffre-douleurs !

 

©CotedivoireNews

KONE YAO

Lire Plus
Clickez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

trois − deux =

Cotedivoirenews

Concours de beauté: Dominique Ouattara marraine de Awoulaba 2019

Published

on

Côte d’Ivoire – Culture – concours de beauté – La première dame de Côte d’Ivoire, Dominique Ouattara est la marraine de l’édition 2019 du concours de beauté aux normes africaines dénommé « Awoulaba Côte d’Ivoire ».

Selon Geneviève Dahon, la présidente de cet évènement de alorisation et de promotion de la beauté authentique « made in Africa », les présélections de la compétition démarrent le 16 mars 2019 par la région de Man pour s’achever le 22 Juin à Abidjan Port-Bouët. Et la finale prévue pour le samedi 3 Août 2019.

La course à la succession de Tapé Lou Stéphanie (Awoulaba CI 2018) est donc lancée.

©CotedivoireNews pour Pressecotedivoire

Solange ARALAMON

Lire Plus

Cotedivoirenews

Diaspora: Un étudiant ivoirien victime d’une agression par un professeur en France

Published

on

Côte d’Ivoire – Diaspora – France – Les réseaux sociaux font échos depuis quelques jours d’une agression « verbale » qui frise le racisme, dont serait victime un étudiant d’origine ivoirienne, au département d’études en histoire-géographie de l’Université de Rennes 2 en France.

Les étudiants internationaux protestent en ce moment, contre la hausse des frais d’inscription dans les universités françaises. Comme il est de coutume, les étudiants sur autorisation de la résidence, obtiennent une dizaine de  minutes d’interventions en amphi pour passer les messages et informer l’ensemble des étudiants.
Une manifestation apparemment soutenue par la présidence de l’université qui a fourni l’autorisation, mais visiblement la démarche n’est pas du gout d’un professeur.
Ainsi, alors qu’il donnait son cours, le professeur par ailleurs directeur du département d’histoire de l’université a été interrompu par un groupe d’étudiants pour une petite intervention au sujet de la hausse de ces frais,  une situation habituelle, selon certains.
« Car Habituellement, les interventions en amphi durent 10 minutes et se passent toujours bien », raconte un étudiant à la presse.
Cependant, ce jour-là, rien ne se passera comme prévu. L’intervenant, un étudiant ivoirien, attendra quelques minutes sur le côté le temps que le professeur termine de parler.
Fatigué d’attendre, l’étudiant se rapproche de lui  afin de prendre la parole, il sera aussitôt renvoyé dans les cordes par l’enseignant qui le prendra par le col afin de le jeter dehors, le tout, en l’insultant de « connard ». « Le prof l’imitait avec un accent africain », indique un étudiant. La situation vire alors à la violente bousculade et l’étudiant ivoirien, en situation de handicap doit s’agripper à son professeur afin de ne pas se retrouver par terre. Un groupe d’élèves interviendra alors afin de les séparer et permettre au jeune ivoirien de livrer son message.
Les étudiants solidaires
« Le professeur le coupait à chaque fois en lui demandant s’il avait sa carte d’étudiant ou en l’imitant avec un accent africain » confirme un autre étudiant. À la fin du cours, l’enseignant s’en prendra ensuite à tout son amphi, qu’il accusera de ne pas l’avoir assez soutenu dans sa démarche. La nouvelle se répand très vite dans l’université. L’étudiant a reçu le soutien des organisations d’étudiants.
La présidence a confirmé l’incident et a assuré que des sanctions seront rapidement annoncées.
« S’il revient nous donner un cours à la rentrée, on quittera l’amphi… Et on ne sera pas les seuls », ont menacé les étudiants.

©CotedivoireNews

Paula K. avec Blackson Dodo Sylvain pour Akody


Lire Plus

Cotedivoirenews

FESPACO 2019: Le film Ivoirien « Résolution » à la conquête de l’étalon d’or du Yennenga

Published

on

Culture – Cinéma – La Côte d’Ivoire est présente dans le starting-block pour la conquête du Grand prix du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (Fespaco), l’étalon d’or  du Yennenga avec un long métrage fiction intitulé « Résolution ».

La projection de presse, de ce film de 105 minutes, est programmée pour le 27 février à 8 heures au Ciné Nerwaya et le même jour à 18h 30 mn au Ciné Burkina. C’est le seul film ivoirien sur les 23 sélectionnés en course pour le sacre continental. Dans ce film coréalisé par Boris Oué et Marcel Sangne, et produit par  Evelyne Ily, il est question de la violence faite aux femmes et tout ce qui en découle. Lire la suite ici

©CotedivoireNews

Lire Plus

Tendances

Copyright © 2017 Zox News Theme. Theme by MVP Themes, powered by WordPress.