Côte d’Ivoire: Ouverture à Abidjan du SARA 2017

Ouverture du SARA 2017

SARA 2017 : Les organisateurs attendent plus de 300.000 visiteurs

Si la troisième édition du Salon international de l’agriculture et des ressources animales d’Abidjan (Sara 2015) a été un succès. Les organisateurs comptent rééditer cet exploit, mais avec cette fois pour ambition de franchir le cap de 300.000 visiteurs pour cette édition 2017.

Après la cérémonie d’ouverture, le vendredi 17 novembre, au parc d’exposition d’Abidjan Port Bouet,  une visite des différents stands a permis de découvrir le savoir faire des différentes entreprises exerçant dans le monde agricole. Une production locale diversifiée, des offres technologiques impressionnantes, reparties dans huit pôles. A savoir, le pôle région et district, le pôle institutionnel et  sponsor, international, produits, innovations, agrofourniture, nature-vie et forêt, machinisme, élevage.

Le Président de la République Alassane Ouattara, au cours de la visite des stands,  a aussi  fait un tour dans le parc animalier, où l’on a pu voir une variété de bovins (de l’Europe, Afrique du sud, Côte d’Ivoire), de caprins, de porcins etc. Comme pour manifester leur joie pour l’organisation de ce salon, les acteurs du monde animalier ont rendu un vibrant hommage au Chef de l’Etat  lors de son arrivée.

Selon les organisateurs, le Sara se tient sur une superficie globale de 8ha, comprenant 16800 m2 d’espace d’exposition, avec pour slogan « Le climat change, l’agriculture ivoirienne innove ! ».

Pour cette 4e édition, les acteurs vont échanger et partager les expériences sur les grands défis de développement du secteur de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche, à travers le thème : « Transformation structurelle de l’économie agricole face au changement climatique». Sur le choix de ce thème, les échos qui se font entendre auprès  du ministère de l’Agriculture et du Développement rural soulignent : « le modèle actuel de développement du secteur agricole doit évoluer vers un nouveau paradigme plus inclusif et équitable pour l’ensemble des acteurs et plus résilient aux effets du changement climatique. C’est toute cette problématique que le Sara 2017 devra mettre en exergue ».

©CotedivoireNews

Kamagaté Issouf (FratMat)

A propos de Côte d'ivoire NewsCi 896 Articles
Le portail des villes de Côte d'Ivoire

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


2 × cinq =