Côte d’Ivoire – Politique – PDCI-RDA : Voilà pourquoi le PDCI ne va pas revenir au RHDP

Côte d’Ivoire – politique – Le PDCI du président Henri Konan Bédié connait de sérieuses dissensions en son sein depuis son départ du Rassemblement des Houphouetistes pour la démocratie et la paix (RHDP).
Le RHDP est une coalition de partis politiques ivoiriens fondée le 18 mai 2005. Il s’est transformé depuis le 16 juillet 2018 en parti politique avec pour président le chef de l’Etat Alassane Ouattara. Rassemblant les enfants d’Houphouët boigny, le RHDP incarne la droite ivoirienne et veut promouvoir l’idéologie politique du père fondateur de la nation Ivoirienne.
Rappelons que, cette puissante machine politique qui est le RHDP, a permis la victoire du Président Alassane Ouattara aux présidentielles de 2010 ensuite celle de 2015. Avec la division très accentuée au FPI de Laurent Gbagbo, la troisième force politique, ce bulldozer politique allait faire roue libre pour les élections municipales et régionales d’octobre 2018.
Mais la transformation du RHDP en partie politique s’est fait sans le PDCI du président Henri Konan Bédié qui a même appelé les militants et les cadres à ne pas s’associer, ni participer à l’Assemblée générale constitutive. (http//cotedivoirenews.ci/cote-divoire-lagc-du-parti-unifie-rhdp-bedie-et-soro-les-deux-grands-absents/) La raison est que le préalable émis par le PDCI à savoir qu’une personnalité issue de ses rangs soit le candidat unique du RHDP pour la prochaine présidentielle n’a pas été acceptée par les parties politiques réunis au sein du RHDP.
Mais à la surprise générale l’appel du président Bédié n’a pas eu un écho favorable à l’endroit des cadres du parti puisque la quasi-totalité des ministres PDCI ont pris part à l‘Assemble général constitutive du RHDP le 16 juillet 2018. Cette situation de désobéissance à l’endroit du président Bédié ou d’allégeance au Président Alassane Ouattara n’a pas été du gout du PDCI qui a rapidement émis des sanctions à l’endroit de certains cadres du parti.
Ces sanctions vont entrainer une grande vague de mécontentement et créer de nombreuses dissensions au sein du PDCI. Le bel exemple est le nouveau courant, ‘’Sur les traces d’Houphouët Boigny’’ pro RHDP conduit par le ministre des ressources animales et halieutique, Kobenan Kouassi Adjoumani qui ne cesse de défier le Président Bédié.
Un autre exemple celui de la cérémonie hommage au président Henri Konan Bédié a Gagnoa le samedi 18 aout 2018, cérémonie marquée par l’absence de la quasi-totalité des ministres du PDCI.
Pas plus tard que le lundi 24 septembre 2018 avec la décision du bureau politique mettant fin au débat sur la participation du PDCI à la constitution du parti unifie le RHDP (http://cotedivoirenews.ci/cote-divoire-le-communique-final-du-bureau-politique-du-pdci-confirme-son-retrait-du-rhdp/), nous pouvons affirmer sans nous tromper que le PDCI ne retournera pas au RHDP dirigé par le Président Alassane Ouattara.
Nous notons que le Bureau politique du PDCI a rassuré lundi 24 septembre 2018, les militants et militantes de la détermination du parti à reconquérir le pouvoir en 2020.
J-K Marie

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


2 × 5 =