Connect with us

Cotedivoirenews

Côte d’Ivoire: Retour volontaire: 28 Ivoiriens réfugiés au Togo, rentre au pays

Published

on

Les réfugiés ivoiriens de la crise post-électorale, de plus en plus rassurés par les autorités ivoiriennes, rentrent au pays

©CotedivoireNews – Abidjan- La Côte d’Ivoire, dans le traitement des réfugiés, depuis leur pays d’accueil jusque dans leurs familles, bénéficie de l’appui du Programme alimentaire mondial (Pam) et du Haut-Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés (Hcr).

Les réfugiés ivoiriens de la crise post-électorale, de plus en plus rassurés par les autorités ivoiriennes, rentrent au pays. En masse. Hier encore, 28 d’entre eux, qui résidaient jusque-là, au Togo, sont revenus en Côte d’Ivoire. L’annonce a été faite par Emmanuel Fiegolo, Coordonnateur adjoint du Service d’Aide et d’Assistance aux réfugiés et apatrides (Saara).

Ainsi donc, sur les 5 000 réfugiés de 2011, il n’en compte plus que 2 157 dans ce pays. Faisant le point global de la situation, le Coordonnateur adjoint du Saara a laissé entendre que sur les 300 000 réfugiés que comptaient la Côte d’Ivoire en 2011, il ne reste plus que 27 000 ; soit un taux de 9,27% (moins de 10%). Les contingents où existent un nombre relativement élevé sont le Liberia (12 000) et le Ghana (un peu plus de 10 000), pour ce qui concerne les pays voisins de la Côte d’Ivoire.

Pour la seule année 2017, Emmanuel Fiegolo a informé que 7 085 réfugiés ont rejoint leurs familles en Côte d’Ivoire dont 6 603 du Liberia. Une fois au pays, le rapatrié volontaire bénéficie d’un soutien financier de 75 000 Fcfa, s’il est adulte, de 42 000Fcfa supplémentaires de frais de transport et des vivres. Chaque enfant, même bébé, a, quant à lui, un appui financier de 50 000 FCfa.

La Côte d’Ivoire, dans le traitement des réfugiés, depuis leur pays d’accueil jusque dans leurs familles, bénéficie de l’appui du Programme alimentaire mondial (Pam) et du Haut-Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés (Hcr).

Confronté dans les années 90 à la gestion de 400 0000 réfugiés libériens fuyant la guerre civile du Libéria, le gouvernement ivoirien a mis en place un comité interministériel piloté par le ministère de l’Intérieur et de la Décentralisation. Ce Comité est devenu en 1992 le « Comité National de Coordination et d’Aide aux Réfugiés Libériens » (Cncarl). En Février 2000, le Cncarl a été reconverti en un service dénommé « Service d’Aide et d’Assistance aux Réfugiés et Apatrides » (Saara). Depuis le 19 septembre 2001, le Saara a été rattaché au ministère d’Etat, ministère des Affaires étrangères.

Les missions du Saara sont, entre autres, d’assurer la coordination de la gestion des réfugiés, des apatrides et des rapatriés ivoiriens ; de déterminer le statut de réfugié, d’accorder la protection internationale et l’assistance aux réfugiés, de collaborer avec les Institutions des Nations Unies et autres organismes nationaux et internationaux œuvrant dans ce domaine.

SYLVAIN NAMOYA

Lire Plus
Clickez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

20 − treize =

Cotedivoirenews

Bingerville: l’EMPT célèbre 80 ans d’engagement et d’excellence au service des nations africaines

Published

on

l’EMPT célèbre 80 ans

Côte d’Ivoire – Bingerville -Le Président de la République de Côte d’Ivoire, Alassane Ouattara a présidé la cérémonie de célébration des 80 ans de l’EMPT (Ecole militaire préparatoire technique de Bingerville), sous le thème suivant : ’’ EMPT 80 ans d’engagement et d’excellence au service des nations africaines’’.

En présence de l’ambassadeur de la République de France, Gilles Huberson, de ministres du gouvernement ivoirien, cette cérémonie a été marquée par la signature d’un accord de jumelage entre l’EMPT (Côte d’Ivoire) et le Lycée Militaire d’Autun (France). 

D’importants dons ont été faits, par le Président Alassane Ouattara qui a accepté une doléance majeure des encadreurs de l’EMPT de construire une salle polyvalente pour les matières scientifique et mathématique, d’un coût de 150 millions FCFA. L’ambassadeur Gilles Huberson, a, quant à lui, offert la somme de 2,5 millions FCFA pour la réhabilitation du laboratoire technique de l’EMPT. 

Cet instant solennel de célébration a permis au ministre d’Etat, ministre de la Défense, Hamed Bakayoko, de clamer haut et fort que cette prestigieuse école d’excellence, fierté de la Côte d’Ivoire, produit un véritable vivier de cadres compétents civils et militaires au service de l’Afrique. ’’ C’est pourquoi, je rends hommage aux chefs de corps successifs, aux enseignants, personnels civils et militaires d’encadrement, qui ont toujours su maintenir haut la flamme de l’excellence au sein de cet établissement de référence’’, a-t-il déclaré. 

Mais en amont, le ministre de la Défense a exprimé sa gratitude envers le chef de l’Etat, pour la réforme de l’armée et le financement de plusieurs infrastructures militaires. Selon lui, il n’y a aucune caserne où il ne se déroule des travaux de réhabilitation. 

Il a également souligné les acquis de l’armée de Côte d’Ivoire grâce au Président Alassane Ouattara, tels que la construction de 10 nouvelles cuisines d’un coût de 5 milliards F CFA, l’acquisition d’un avion de transport, de deux avions de troupes, de 14 véhicules blindés et la réhabilitation en 3 phases de toutes les casernes. 

D’autres projets à venir, selon Hamed Bakayoko, vont porter sur la construction de 5 compagnies de génie, l’acquisition de 3 patrouilleurs de haute mer.

’’ Les militaires sont impressionnés et vous remercie (…) Par ma voix, ils vous témoignent leur reconnaissance et gratitude. Ils vous rassure de leur loyauté. L’armée sera un point fort de consolidation de la paix en Côte d’Ivoire ’’, a exprimé le ministre de Défense à l’endroit du Président de la République. Lire la suite

©CotedivoireNews

Lire Plus

Cotedivoirenews

Mairie du Plateau: Ehouo Jacques Gabriel élu

Published

on

Ehouo Jacques élu à la tête du Plateau

Côte d’Ivoire – Politique – Plateau – Le député Ehouo Jacques Gabriel, élu tête de liste en octobre dernier a été élu ce samedi 23 mars, nouveau maire de la commune du Plateau.

Ehouo Jacques a été élu avec 13 voix contre 12 pour son adversaire Parfait Kouassi.

Ehouo Jacques succède ainsi à Akossi Bendjo.

Jute après son élection, Ehouo Jacques a exprimé sa gratitude aux présidents Ouattara et Bédié pour leur soutien.

« Je tiens à dire merci au Président Ouattara, merci au président Bédié et à toutes les personnes qui ont contribué à ce qu’il y ait ce dénouement favorable », a -t-il fait savoir.

Avant d’ajouter: « J’ai été tête de liste Pdci-RDA et nous avons été élus par la population du Plateau. Aujourdhui les conseillers ont porté majoritairement leur choix sur moi en tant que Candidat du PDCI-RDA. Alors je compte poursuivre ma mission en restant PDCI-RDA. »

Ehouo Jacques a rassuré les uns et les autres que son équipe et lui se mettront au travail dès ce lundi 25 mars.

Abran Saliho

Lire Plus

Cotedivoirenews

Election du conseil municipal du plateau: Le centre des affaires sous haute surveillance, la mairie bouclée par la police

Published

on

Election du conseil municipal, le plateau sous haute surveillance

Lire Plus

Tendances

Copyright © 2019 By ZKF Agency - +225 07 34 0909 6 Tous droits réservés