Côte d’Ivoire: Un ingénieur de son tabassé par la garde de Guillaume Soro à Ferké

Côte d’Ivoire – Ferké -La 7ème édition du Tchologo Festival, principal événement culturel qui se déroule depuis maintenant quelques années à Ferkessédougou, n’a pas fait que des heureux. L’édition 2017 s’est achevée en laissant une note de tristesse.

Ingénieur de son, S.M. a passé un mauvais quart d’heure dans la nuit du dimanche 31 décembre 2017 au lundi 1er janvier 2018 à Ferkessédougou. Contacté, indique nos sources, par Karim Ouattara, l’ingénieur de son était chargé d’assurer la partie technique de la 7ème édition du Tchologo Festival. Son cachet discuté en amont à Abidjan était de 4, 5 millions FCFA desquels il a réçu une avance d’1,5 million. Le reliquat devant lui être payé sur place à l’ouverture du Festival à Ferkessédougou.

La cérémonie d’ouverture qui a eu lieu le samedi 30 décembre 2017 à Ouangolo, en présence du Président du Conseil d’administration (PCA) de l’ONG Tchologo Festival, M. Koné Lacina Cardosi, par ailleurs Président du Conseil régional du Tchologo, n’aura pas vu le paiement des 3 millions FCFA restants de S.M. Pour mettre la pression sur les organisateurs et obtenir le paiement à temps de son dû, l’ingénieur de son a sa petite idée derrière la tête. Il décide d’arrêter la musique à l’arrivée du président de l’Assemblée nationale, Guillaume Soro.

Lire la suite sur Linfodrome

© CotedivoireNews

A propos de Côte d'ivoire NewsCi 1004 Articles
Le portail des villes de Côte d'Ivoire

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


2 + huit =