Création du parti unifié : Entre le RDR et PDCI, le dialogue de sourds se poursuit

Alassane et Bédié

Côte d’Ivoire News – Le Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) et le Rassemblement des républicains (RDR) n’ont visiblement pas les mêmes projets à l’orée 2020. Au moment où le parti doyen réclame à cor et à cri l’alternance, les républicains n’ont d’yeux que pour le parti unifié.

Pour les prochaines élections locales prévues cette année, le RDR voudrait bien voir son allié et lui aller sous la coupole du parti unifié. Le vendredi 12 janvier 2017, le Comité de direction du parti d’Alassane Ouattara s’est réuni à son siège. « Au niveau de la politique nationale, le Comité de direction a réaffirmé l’attachement du RDR à la création du parti unifié, gage de paix et de stabilité pour notre pays. Analysant les élections locales à venir le Comité de direction demande que le RHDP aille à ces élections en parti unifié », pouvait-on lire dans le communiqué final qui a sanctionné la rencontre.

Entre temps, du côté du PDCI, l’on semble peu intéressé par cette proposition de l’allié. Les partisans d’Henri Konan Bédié attendent que le RDR leur passe le témoin en 2020, rien d’autre. Le « Sphinx » de Daoukro l’a déjà signifié, le candidat du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP) sera un « militant actif » de son parti. « Le PDCI aura un candidat en 2020. Ce sera le candidat unique du RHDP. Il faut qu’Alassane Ouattara et moi nous entendions sur ce point pour que cette alternance ait lieu », confiait M. Bédié à Jeune Afrique, en juin 2017.

Le jeudi 11 janvier dernier, des jeunes se réclamant du PDCI ont manifesté contre une réunion du Comité de haut niveau du RHDP devant se tenir au siège du « vieux » parti. «La Direction du PDCI-RDA a appris avec surprise que le jeudi 11 janvier 2018, des jeunes du Parti ont manifesté à la Maison du parti pour empêcher la tenue d’une réunion du Comité de haut niveau du RHDP. La Direction du PDCI-RDA reprouve ces comportements contraires aux valeurs de dialogue, de tolérance et de paix défendues par le PDCI-RDA. La Direction du PDCI-RDA exhorte les jeunes à la retenue et à la Discipline », avait déclaré Maurice Kakou Guikahué à travers un communiqué. Ces propos du secrétaire exécutif du parti fondé en 1946 ne viendront pas cacher le fait que des militants ne veulent pas entendre parler du parti unifié tant réclamé par le RDR.

Pour certains observateurs de la scène politique nationale, le récent message d’Henri Konan Bédié, le lundi 15 janvier 2018, au cours des échanges de vœux de nouvel an avec les instances du parti, montre bien que l’ex chef d’Etat n’est pas disposé à suivre Alassane Ouattara dans son projet de parti unifié.

« J’ai également dit qu’il s’agit d’une année particulièrement importante, aussi bien pour notre parti que pour notre pays. Il nous appartient de prendre les dispositions qui s’imposent, pour que nous obtenions les résultats que nous attendons. J’ai déjà donné les orientations dans ce sens relativement à notre comportement en tant que famille politique. Je veux donc, à nouveau, et à l’occasion de cette manifestation, renouveler les vœux fervents de bonne santé, de bonheur et de prospérité que je forme pour vos famille et pour chacune et chacun de vous. Longue vie, longue vie au PDCI ! », avait-il clamé. Cela a suffi pour laisser dire que le PDCI et le RDR ne parlent pas actuellement le même langage.

 

©CotedivoireNews

par Richard Konan (Imatin)

A propos de Côte d'ivoire NewsCi 1401 Articles
Le portail des villes de Côte d'Ivoire

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


1 × un =