Cuisine Ivoirienne: Quand le Siokôh rassemble le grand Ouest

sauce Siokôh

Côte d’Ivoire – Cuisine – Produit du terroir, qui émane des zones du grand Ouest, le siokôh est une amande qui dans les cuisines des ménagères remporte la palme du bio. C’est un délice qu’il faut aller chercher dans la forêt à une période précise de l’année et qui se conserve dans la durée.
Sa préparation s’accompagne de ce que les bété appellent à Daloa et Issia Yroloko ou chez leurs frères de Gagnoa Lokosoukoueh. Un foufou de bananes hyper mûres qui frise à la purée.
Les femmes ôtent la coque marron sur l’amande plate. Puis elle est broyée. La poudre qui en résulte passe ensuite dans une sauce qui finit par donner une couleur chocolat. D’ailleurs au Gabon, cette sauce est une valeur gastronomique et qui porte le nom de la douceur cacaoyère « Chocolat ».
Les frères du grand Ouest, Guéré et Wobé en sont spécialistes. Chez ces peuples par contre on vous la servira avec du placali, une sémoule de manioc très prisée en Côte d’Ivoire.

Une différence chez le bété avec les guéré et wobé, les « Beatles » une désignation très original des Bété, ne mettent pas de viandes ni de poissons dans cette sauce, mais plutôt des champignons noirs. Par contre les autres s’adonnent à cœur joie en créant des embouteillages des victuailles des cieux et de la terre dans les sauces.
Aujourd’hui, dans cette quête et soif de faire connaitre la culture gastronomique du terroir Ivoirien, beaucoup de restaurants n’hésitent pas à surfer sur la vague, en servant à leurs clients, ces sauces sirupeuses de la cuisine Ivoirienne, qui traversent les siècles pour les plaisirs des sens!

Bon appétit!

 

©CotedivoireNews

Une contribution de Peck Peckisblackman

(Le titre est de la Rédaction)

A propos de Côte d'ivoire NewsCi 997 Articles
Le portail des villes de Côte d'Ivoire

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


dix-huit + douze =