Connect with us

Régions News

Bouaké: Ouverture du procès des manifestants casseurs de la CIE et de plusieurs autres édifices

Published

on

manifestation à Bouaké

Côte d’Ivoire – Bouaké -Les vingt et un acteurs interpellés suite aux violentes manifestations perpétrées contre la Compagnie ivoirienne d’électricité (CIE) et des édifices publics et privés, le 22 juillet 2016, ont comparu devant le juge, mercredi, au tribunal de première instance de Bouaké, pour répondre des faits qui leur sont reprochés.

Parmi les accusés, 19 répondent à quatre chefs d’accusation à savoir, la participation à une manifestation non autorisée, la destruction ou dégradation volontaire plus ou moins gravement, par des actions violentes, tout ou partie de plusieurs édifices publics ou privés appartenant à l’Etat, à des collectivités publiques et à des entreprises privées, dégâts volontaires à la propriété immobilière des organismes victimes de la manifestation et vol en réunion avec effraction extérieure. Deux autres à savoir, Touré Oumar et Goumané Seydou sont poursuivis pour recel d’objets volés dont des armes (kalachnikov) provenant des manifestants.

Leur acte, a précisé le procureur de la République près le tribunal de première instance de Bouaké, Koné Braman, est puni par les articles 414 et 420 du code pénal. La manifestation organisée à Bouaké, le 22 juillet 2016 pour, dit-on, protester contre la cherté des factures d’électricité, a dégénéré et s’est transformée en pillage et destruction de plusieurs édifices publics et privés dont les locaux de la préfecture de région, du conseil régional, le commissariat de police du 3e arrondissement, les services des recettes des impôts, la résidence de Feu Djibo Sounkalo (ancien maire de Bouaké), les locaux de la banque NSIA, les bureaux de la SODECI et CIE.

Selon les chiffres annoncés par les avocats et le procureur de la République près le tribunal de première instance de Bouaké, le préjudice des dégâts est estimé plus d’un milliard de de francs CFA. «Les auteurs doivent payer pour servir d’exemple», a indiqué à plusieurs reprises le procureur de la République. Pour 19 des accusés, il a requis 24 mois d’emprisonnement ferme avec 200.000 francs CFA d’amende chacun accompagnés des frais complémentaires. Puis, il a demandé que deux autres soient déclarés non coupables compte tenue de l’insufisance des éléments les condamnant dans leurs dossiers. Le juge président de l’audience a renvoyé l’affaire au 18 avril pour le délibéré.

 

©CotedivoireNews

(AIP)

Conseil Regional

Bin-Houyé: La mairie se dote de matériels de ramassage d’ordures

Published

on

La mairie de Bin-Houyé se dote de matériels de ramassage d'ordures

Côte d’Ivoire – Région du Tonpki – La mairie de Bin-Houyé a réceptionné plusieurs motos à deux roues et un tricycle pour le ramassage des ordures ménagères. Lors de cette cérémonie, vendredi, des motos ont également été remises à la radio du département de Zouan-hounien dénommée ‘’la voix du Cavally’’ installée dans la commune de Bin-houyé.

 Le nouveau maire de Bin-houyé, Meman André Narcisse, a souligné que ce geste, la première du genre est très symbolique pour lui et son équipe car, il représente la première action majeure menée depuis l’installation de la nouvelle équipe municipale qu’il dirige.

Il a promis de continuer dans ce sens malgré les difficultés dans lesquelles il a trouvé la mairie de Bin-houyé. 

Bin-Houyé est une sous-préfecture située dans l’ouest montagneux de la Côte d’Ivoire notamment dans la région du Tonkpi.

©CotedivoireNews avec AIP

Lire Plus

Régions News

Gagnoa – Grève des enseignants: Les élèves manifestent devant la préfecture

Published

on

Les élèves manifestent devant la préfecture de Gagnoa

Côte d’Ivoire – Grève des enseignants – Face à la crise de l’école Ivoirienne, depuis près de deux mois, les élèves de la ville de Gagnoa se sont rendu ce mercredi 20 mars 2019, dans les locaux de la préfecture afin de crier leur ras-le-bol.

©CotedivoireNews

Lire Plus

Régions News

Abengourou: Les élèves du lycée départemental entament une marche pour la reprise des cours

Published

on

Marche des élèves d'Abengourou pour réclamer la reprise des cours

Côte d’Ivoire – Education – Région de l’Indénié-Djuablin – Les élèves du lycée départemental Roi Bonzou d’Abengourou étaient dans les rues ce lundi 18 mars 2019, afin de crier leur ras-le-bol.

Après plus d’un mois passé à la maison, les élèves de la ville d’Abengourou ont décidé de se faire entendre. Ils demandent aux autorités de prendre toutes les dispositions possibles pour la reprise immédiate des cours.

Car selon eux, une année blanche ne sera pas bénéfique non seulement pour eux (élèves), mais aussi pour toute la Côte d’Ivoire qui se veut un pays émergent.

Abengourou est une ville de l’Est de la Côte d’Ivoire située dans la région de l’Indénié-Djuablin.

©CotedivoireNews

Nestor Al-Firdaws

Lire Plus

Tendances

Copyright © 2019 By ZKF Agency - +225 07 34 0909 6 Tous droits réservés