Côte-d’Ivoire: Deux décès dans des explosions de bouteilles de gaz courant décembre (Officiel)

un incendie

Côte d’Ivoire – Deux décès dans des explosions de bouteilles de gaz qui ont fait 20 brûlés enregistrés sur la période du 1er au 26 décembre en Côte d’Ivoire, a révélé le directeur de cabinet du ministre de la Santé et de l’Hygiène publique, Kouadio Konan Raoul.

Il a donné ces informations, jeudi, à Abidjan, lors d’une réunion portant sur les incendies observés ces derniers jours de plusieurs marchés du pays et les explosions des bouteilles de gaz butane dans des maisons ou magasins.

Pour le directeur général de l’Office national de la protection civile (ONPC), le général Kili Fiacre Fagnidi, ces explosions sont liées le plus souvent à la mauvaise utilisation des bouteilles.

Il a précisé que les magasins de vente des bouteilles de gaz domestique sont souvent installés dans des endroits inappropriés et souvent en contact avec des sources inflammables.

Le DG de l’ONPC a donc appelé à la vigilance des uns et des autres.

Concernant les incendies des marchés qui ont pris de l’ampleur ces derniers temps, le colonel Issa Sakho, commandant du Groupement des sapeurs-pompiers militaires (GSPM) a évoqué plusieurs préoccupations auxquelles ses éléments sont souvent confrontés ainsi que l’anarchie qui règne sur les lieux des sinistres et l’incivisme des populations.

« Il faut que des mesures rigoureuses soient prises », a-t-il proposé.

Cette rencontre estimée décisive a vu la participation du directeur général de la police nationale, des représentants des ministères du Commerce, et du Pétrole, de l’Energie et des Energies renouvelables ainsi que de Soumahoro Farikou, président de la Fédération nationale des Commerçants de Côte d’Ivoire (FENACCI).

Les discussions se poursuivent en vue d’une solution définitive contre les incendies de marchés et explosions des bouteilles de gaz, signale-t-on.

© CotedivoireNews

(AIP)

A propos de Côte d'ivoire NewsCi 960 Articles
Le portail des villes de Côte d'Ivoire

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


6 + dix-neuf =