Dossier: Manifeste du Colloque International sur « l’immigration dans toutes ses implications »

des clandestins Africains sur des barque de fortunes
Photo de clandestins Africains sur des barques de fortunes au large de la Méditerrané

Historiquement, la protection des droits humains a d’abord été nationale comme l’illustrait la déclaration Anglaise des droits de l’homme (Bills-Rights) du 1689 et la déclaration Française des droits de l’Homme et du citoyen de 1789.

Toutefois, l’Afrique dès 1256 par le biais de l’empire Mandingue de Soundiata KEITA avait initié la charte du Mandé qui devait protéger les droits humains.

Vu le contexte et la complexité de la problématique des migrants en Afrique, le Cabinet PKD Conseil ABIDJAN, filiale de PKD World a organisé le 16 Novembre 2017 à ABIDJAN le 3ème colloque sur « L’IMMIGRATION DANS TOUTES SES IMPLICATIONS » pour réfléchir sur des solutions pragmatiques à proposer aux Acteurs institutionnels pour freiner l’immigration clandestine de la jeunesse de l’Afrique vers l’Europe et stopper la traite des êtres humains.

Avant de produire le manifeste, nous tenons à remercier l’ensemble des experts qui ont participé au colloque et sans lesquels ce manifeste n’aurait pu exister.

Il s’agit de Monsieur SOUMAHORO Moussa Aboubacar ( Conseiller Technique au Secrétariat Général du Gouvernement); Docteur KUYO (Cambridge Institute); Monsieur Ferdinand BLEKA (AFRIJAPAN) ; Monsieur KONE Wossama Marc (SOS Immigration Clandestine); Monsieur Albert DENNIEL (Directeur Juridique de BOLLORE Transport et Logistics) ; Monsieur GRAS Georges (Consultant à PKD Technologies); Monsieur ABLE Guy (PCA du groupe « REDEMPTION ») ; Monsieur Michel SEKA( Directeur de la solidarité et de la Cohésion sociale au Ministère de la Femme, de la protection de l’enfant et de la solidarité); Monsieur YAO Jean-Baptiste (Directeur de la Coordination et du suivi des projets au Ministère de l’Emploi et de la Protection Sociale); Monsieur HININ Moustapha ( Directeur de l’Office Nationale de la Population du Ministère du Plan et du Développement); Madame LATTROH Essoh Nome Marie ( Conseiller Technique du Ministre de l’Economie et des Finances); Monsieur YAO Félix ( Coordinateur du Programme d’Education Financière du Ministère de l’Education Nationale) Monsieur OUATTARA Katiénéffoua Adama( Conseiller Technique de la Ministre de l’Education Nationale); Monsieur SOUKOULE Ousmane (conseiller du Président de la Cour Suprême).

Nous remercions également, Madame la Secrétaire Générale du Gouvernement Monsieur le Ministre de l’emploi et de la Protection Sociale; Madame la Ministre de la Femme, de la Protection de l’Enfant et de la Solidarité; Madame la Ministre du Plan et du Développement; Madame la Ministre de l’Education Nationale et de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle; Monsieur le Ministre de l’Economie et des Finances; Monsieur le Président de la Cour Suprême; Monsieur Le Chef de Mission de l’Ambassade de Lybie.

Enfin, tous nos remerciements à cette jeune équipe de Juristes et Consultants du Cabinet PKD Conseil ABIDJAN et les différents Avocats des Bureaux de PKD Consulting Paris (Maître Aida BARHOUMI); PKD Consulting New-York (Maître Hélène CARVALLO) et PKD Consulting Shanghai (Monsieur Sébastien LEBELZIC) et Monsieur BIZIE Léto (Directeur des Projets et Stratégies d’Investissement en Afrique à PKD Conseil ABIDJAN) pour leur contribution à ce manifeste.

Le manifeste du colloque tenu à Abidjan, le 16 Novembre 2017 formule plusieurs recommandations qui s’articulent autour de trois (3) axes suivants :

Connaitre, prévenir et traiter.

Le cabinet PKD Conseil ABIDJAN, spécialisé en droit de la mobilité internationale préconise de mettre en place un comité de suivi et d’action composé des panélistes ayant participé à ce colloque afin de suivre ces différentes recommandations citées comme telles :

Recommandation n°1 : sensibiliser les populations Africaines surtout les plus jeunes sur les procédures légales d’entrée et de séjour dans les tentatives européennes en vulgarisant l’information sur le droit d’entrée Schengen (visa étudiant, visa touristique, visa sportif etc…) c’est-à-dire les conditions posées pour l’entrée sur les territoires Européens ou autres par le biais de colloques, d’ateliers de sensibilisation en Afrique de l’Ouest et particulièrement en Côte-d’Ivoire

Recommandations n°2 : sensibiliser la population Africaine et surtout la plus jeune sur les conditions posées pour le séjour sur les territoire Européens (carte de séjour étudiant, carte de séjour vie privée et familiale etc…) par des colloques et ateliers d’informations en Côte-d’Ivoire et dans d’autres pays Africains.

Recommandations n°3 : Améliorer les instruments juridiques de lutte contre la fraude documentaire et l’immigration illégale en vérifiant de manière systématique les documents d’état-civil en vue de la délivrance d’un passeport ou d’un acte d’état civil dans le cas d’une demande de visa ou la demande de délivrance d’un passeport national pour un voyage dans un pays frontalier par des « cabinets experts » en la matière.

Recommandations n°4 : Créer une commission d’enquête parlementaire en vue d’analyser les conditions de départ des migrants Ivoirien vers les pays de transit pour l’Europe (Maroc, Tunisie, Lybie…) afin de lutter contre les filières d’immigration clandestine en adoptant des mesures législatives contraignantes.

Recommandations n°5 : Adopter une politique volontariste en faveur du développement des pays sources de l’immigration en permettant aux jeunes de bénéficier de l’économie numérique, source d’emploi à l’avenir.

  • Le cas de l’application PKD-LINGUA, une application de mise en relation avec des professionnels indépendants (Interprètes, Assistants Administratifs et Guides Touristiques) avec des clients, de PKD-LINGUA appartenant à PKD Technologies Inc.

Recommandations n°6 : Connaitre et renforcer les moyens de mise en œuvre des  projets des Organisations Internationales (UE, OIM, etc…) dans le cadre du co-développement en Afrique de l’Ouest avec les acteurs de la société civile et des « experts privés » afin de vulgariser leurs actions auprès de la cible.

Recommandations n°7 : Organisation de rendez-vous de l’emploi en partenariat avec le Ministère de l’emploi et de la Protection Sociale de Côte-d’Ivoire au sein des Universités et Mairies en Côte-d’Ivoire afin d’inciter les jeunes à l’auto-emploi et de vulgariser la culture start-up, créatrice de revenu en luttant contre le chômage des jeunes en Afrique et en particulier en Côte-d’Ivoire.

Recommandations n°8 : Organisation d’un concert en Côte-d’Ivoire en 2018 avec Monsieur Albert DENNIEL, Directeur Juridique de BOLLORE Transport et Logistics et des visites dans les centres de rétention de Migrants à LAMPEDUSA en vue de créer une maison de jeunes en Côte-d’Ivoire à travers la sensibilisation sur les leurres de l’immigration Européenne.

Recommandations n°9 : associer les responsables religieux à la question de l’Immigration clandestine en les invitant à participer à chaque colloque sur l’immigration qui sera organisé dans plusieurs villes africaines en partenariat avec les Ministères, Ambassades, ONG et Organisations Internationales (UE, UA et OIM) et ces différentes capitales mondiales : Montréal, Beijing et Paris.

Recommandations n°10 : création d’un Institut de relations internationales et de politique migratoires à l’endroit des Fonctionnaires Africains à MALTE afin de les former sur les risques de l’immigration clandestine.

 

  • Création d’un comité scientifique et pédagogique ayant pour but de trouver des partenaires institutionnels pour financer cet institut.

Les DIX (10) recommandations de la commission de rédaction du cabinet PKD Conseil ABIDJAN, filiale de PKD World.

 

Contributions des différents panélistes au colloque sur l’immigration dans toutes ses implications,  Abidjan le 16 Novembre 2017

 

                                                                                                                                             Pierre DJEMIS

© CotedivoireNews

A propos de Côte d'ivoire NewsCi 1517 Articles
Le portail des villes de Côte d'Ivoire

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


16 + quatorze =