Connect with us

Régions News

Drame de Grand Bassam: Drame de Grand Bassam: Accusé d’avoir dit qu’il n’y avait pas de carburant, le GSPM dément cette rumeur

Published

on

sapeur pompier - GSPM

Côte d’Ivoire News – A Grand Bassam une rumeur accuse le groupement des sapeurs pompiers militaires (GSPM) d’avoir repondu « qu’il n’y avait pas de carburant » quand ils ont reçu l’appel demandant de l’aide pour l’incendie qui s’est déclaré au environ de 03 heures du matin au quartier Mockey. Le GSPM suite à cette rumeur voudrait porter à la connaissance du public un certain éclaircissement sur ce qui s’est réelement passé et surtout démentir toute désinformation qui tende à le discrétditer.

A lire: Drame à Grand Bassam: Une famille entière trouve la mort dans un incendie

Message du GSPM

Tout en exprimant notre profonde compassion et nos sincères condoléances aux familles impactées par ce drame, nous voudrions ici recadrer les diverses informations et désinformations qui fusent ça et là.

1- Le GSPM n’a jamais manqué de carburant pour ces interventions et les opérateurs du centre d’appel ne gèrent pas le carburant donc ils ne peuvent pas dire ça au téléphone. Le GSPM est une priorité pour le Service des Essences du Ministère de la Défense.

2- Depuis quelques années maintenant quand on dit #POMPIERS on ne doit pas immédiatement penser #GSPM car certaines villes du pays sont défendues par des casernes de pompiers qui ne sont pas du GSPM et Grand Bassam en fait partie.

3- Concernant ce regrettable incident, le GSPM a été alerté à 05h40 par le 04606021 et le 43725025, après avoir recoupé le renseignement nous avons engagé un fourgon qui a démarré à 06h d’Abidjan, bien que Bassam ne soit pas la zone de compétence du GSPM. Sur les lieux le personnel n’a pu malheureusement que constater le feu éteint avec un corps calciné à l’intérieur de la maison.

4- Il est bon de signaler qu’en 2017, alerté pour un feu de marché à Bassam, notre engin sur les lieux a été caillassé par les badauds, il est à ce jour inutilisable car la commande de la pompe de l’engin est endommagée et les raccords cassés.

Donc pour une distance aussi grande nous sommes tenus de prendre certaines précautions et confirmer le sinistre par les services publics quand on nous appelle.

Encore une fois toutes nos condoléances aux familles touchées par ce drame.

Abidjan le 25 Juillet 2018

Par le GSPM

 

©CotedivoireNews

Lire Plus
Clickez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

dix-sept − cinq =

Régions News

La commune de Assuéffry

Published

on

hotel-de-ville-Assuefry

Côte d’Ivoire – Assuéfry est une ville frontalière située au nord-est de la Côte d’Ivoire, à 12 km du Ghana, 388 km d’Abidjan et à 50 km de Bondoukou, chef-lieu de la région du Gontougo. Elle est une composante de Département de Transua dont elle est à 18 km du chef-lieu. La Commune d’Assuéfry est limitée à l’est par la République du Ghana, à l’ouest par le département de Tanda, au sud par la Commune de Transua, et au nord par la sous-préfecture de Gouméré. Elle regroupe vingt (20) villages.


– Commune d’Assuéfry
– Département de Transua
– Région de Gontougo
– Population: 30 406 (2014)
– Superficie: 277 km2 

A lire aussi// Région de la Mé: Tout savoir sur la commune d’Affery

II- Historique
Conduit par le roi Nanan TAN Datê, le peuple Bron, venu du Ghana anciennement appelé la GOLD COAST, s’installe à l’EST de l’actuelle Côte d’Ivoire.
Cette migration née à la suite d’une guerre de succession contre le peuple Ashanti du même groupe Akan au XVIIème siècle a été massive et importante.
Le roi TAN Datê et son peuple venus donc d’AKWAMU AWINWINRISSO de la région de Koumassi de la GOLD COAST (GHANA) occupent alors les zones du ZANZAN et de YAKASSE de la région de BONDOUKOU. Et c’est de la zone de YAKASSE qu’est issu le roi ABO Koffi dit Abomeré créateur du village d’Assuéfry, qui à la recherche d’un nouveau site d’implantation de sa tribu a découvert une source d’eau abondante protégée par un génie albinos. D’où le nom ASSUOFRY donné au site à l’origine de la ville du même nom. Ainsi, L’appellation actuelle ASSUEFRY est une déformation de l’administrateur colonial du terme ASSUOFRY, qui provient du préfixe ‘’ASSUO ’’ signifiant Rivière et du suffixe ‘’ FRY ‘’ qui veut dire ALBINOS ; ces deux termes donnent le nom ASSUOFRY qui veut dire ‘’ la rivière de l’albinos ‘’. 
Le village d’Assuéfry a été érigé en chef-lieu de sous-préfecture par le décret n°86-1021 du 24 septembre 1986 et par la suite en commune par le décret n°95-941 du 13 décembre 1995 portant création de nouvelles communes en Côte d’Ivoire.

III- Economie
.-Atouts économiques et industriels : la proximité frontalière avec le Ghana lui confère une naturelle vocation commerciale. Cependant, sa véritable vocation agricole constitue un atout économique pour la Commune d’Assuéfry. Les principales cultures de rentes sont : le binôme café-cacao et l’anacarde. Elle présente par ailleurs une diversité de cultures vivrières qui en fait le grenier départemental.
-Commerce : C’est une activité prépondérante dans la Commune et dans le Département à travers les échanges commerciaux avec le Ghana. La commune est dotée d’un grand marché dont le jour d’affluence est le vendredi marqué par l’arrivée de commerçants ou d’acheteurs venus du Ghana voisin.
-Banques : On note la présence dans la Commune d’Assuéfry d’une micro-finance dénommée ‘’ Caisse Mutuelle d’Epargne de Crédit de Côte d’Ivoire (CMEC-CI).
– Exploitation forestière : Zone forestière, Assuéfry attire d’une part, les exploitants forestiers en quête d’essence et d’autre part de nombreux exploitants agricoles travaillant dans les plantations de cacao, café et surtout d’anacarde.
– En matière culturelle: la chefferie traditionnelle occupe une place importante dans la gestion communale.




Maire de la Commune d’Assuéfry
– Nom et Prénoms: YOBOUA Kouabenan Cévérin
– Adresse : BP 224 Tanda / Email : mairieassuefry@gmail.com
– mobile : 58 86 12 21 / Email : yobouakouabenanceverin@gmail.com

Lire Plus

Régions News

Région de la Mé: Tout savoir sur la commune d’Affery

Published

on

Mairie -Affery

Côte d’Ivoire – La commune d’Afféry (parfois nommée Aféri ou Grand Aféri) est une localité du sud de la Côte d’Ivoire située dans la Région de La Mé, dans le District des Lagunes et dans le département d’Akoupé. La localité de Afféry est chef-lieu de commune.
Affery est une commune du nouveau département d’Akoupé situé à 12 km de son chef lieu en empruntant la voie qui mène à Agboville, la capitale régionale de l’Agneby.

A lire aussi// Sikensi: Capitale du peuple Abidji


FICHE MONOGRAPHIQUE DE LA COMMUNE D’AFFERY

Superficie 1.Superficie de la Commune : 12.600 ha (environ)2 Superficie urbanisée du Chef-lieu : 500 ha (environ)3 Population (estimation officielle selon le RGPH 1998) 4 Population du chef-lieu : 24.983 habitants5 Population rurale : 8.346 habitants6 Population communale : 33.329 habitants7 Quartiers de la ville :Zossokoi – N’Gossé – Ambeukoi – N’Dabodji – Dioulakro – Sambrégnan – Quartier Résidentiel

8 Villages de la Commune :Asseudji – Daguikoi – DodokoiNB : M’Pokoi et Lozokouamékro sont de grands campements

9 – La Commune compte 2.092 campements

10- ADMINISTRATION COMMUNALE

11 – Date de création de la Commune : 16 octobre 1985

12 – Conseil Municipal13 – date d’élection : 13 Décembre 2018

14 – Elu Maire : Beda Assi Celaire

15 – Nombre de Conseillers : 29

Lire Plus

Régions News

Séguéla : Les habitants de la forêt classée bientôt délocalisés

Published

on

Les - habitants - de - la - forêt - classée - de - Séguéla - bientôt - délocalisés

Côte d’Ivoire – Eaux et forêts – La forêt classée située entre Séguéla et Vavoua, sera bientôt vidée de ses habitants. L’information a été donnée lors d’une rencontre avec les chefs de communautés qui y vivent, les responsables des forces de sécurité ainsi que les ONG.

Selon le directeur régional de la SODEFOR à Daloa, Attahi Koffi, les habitants de cette forêt classée, seront installés dans les villages voisins.

La forêt classée de Séguéla est de 119 204 ha de superficie.

Séguéla est une ville du Nord de la Côte d’Ivoire et chef-lieu de la région du Worodougou et du district du Woroba.

© Côte d’Ivoire News

Abran Saliho

Lire Plus

Tendances

Copyright © 2017 Zox News Theme. Theme by MVP Themes, powered by WordPress.