Grève du secteur de la santé: Le mot d’ordre de grève peu suivi à l’hôpital général de Marcory

Hôpital général de Marcory

Côte d’Ivoire – Marcory – Les groupements syndicaux du secteur de la santé ont lancé un mot d’ordre de grève dans les CHU et hôpitaux de la Côte d’Ivoire à compter de ce lundi 5 janvier 2018.

A l’hôpital général de MARCORY, nous notons un suivi partielle de cette grève du personnel médicale de l’hôpital.
A notre arrivé dans l’enceinte de l’hôpital général de MARCORY (HGM) nous constatons que le portail et les bureaux des différents services sont ouvert.
L’ensemble des médecins et agents de santé sont présents. En plus de cela de nombreux patients sont visible aux abords de l’hôpital et en son sein attendant d’être consulté par les médecins.
Jusqu’ici rien à signalé, mais quand nous nous approchons plus des différents bureaux de service, nous constatons que certains chefs de services et médecins manquent à l’appel et c’est le cas du chef de service ORL.
Au vu de ce constat, les raisons d’un suivi partielle de cette grève sont diverses.
En effet certains médecins n’ont pas suivi le mot d’ordre de grève en évoquant leurs devoirs et obligations d’être aux cotés des patients, c’est ce que affirme le chef de services diagnostic et transfusion sanguine « Nous devons soigner les patients (….) on peut pas les laisser à cause d’une grève » affirme celui-ci sous le couvert de l’anonymat.
Pour d’autres, ils affirment ne pas se reconnaître ou ne sont pas membres de  groupe de syndicats qui ont appelé à la grève ce jour-ci et c’est le cas de la plupart des stagiaires et agents de santé.
Enfin, plus surprenant, d’autres affirment qu’ils ne sont même pas au courant d’un mot d’ordre de grève.
« je ne sais pas qu’i y’a grève aujourd’hui, c’est vous qui m’informez. »
A la fin de notre reportage, nous laissons patients  heureux de se faire soigner et médecins à la tâche.

©CotedivoireNews

Akinbola Djamal
A propos de Côte d'ivoire NewsCi 1560 Articles
Le portail des villes de Côte d'Ivoire

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


5 + 1 =