Lutte contre les violences faites aux femmes et aux enfants : Le ministre Bakayoko- Ly Ramata lance la campagne nationale des 16 jours  d’activisme

Le ministre de femme, de la famille et de l’enfant, Bakayoko- Ly Ramata a lancé, le jeudi 6 décembre 2018,  à Abidjan-Plateau, la campagne nationale des 16 jours  d’activisme contre les violences faites aux femmes et aux enfants .

 À cette occasion, la ministre Bakayoko- Ly Ramata a fait savoir que la violence faite aux femmes et aux filles constitue un phénomène social, voire mondiale, qui touche de façon spécifique, les populations les plus vulnérables qui sont selon elle, les femmes et les enfants. Poursuivant, elle a indiqué que ces violences se manifestent de diverses formes notamment les multiplications génitales, les mariages précoces, les violences sexuelles, maltraitances psychologiques et émotionnelles.

A l’en croire, face ce constat, l’État Ivoirien a  renforcé les mécanismes de protections existants à travers adoption des mesures en 2014 de la Stratégie Nationale de la lutte contre les Violences Basées sur le Genre (VBG) et l’installation de 55 plateformes de lutte contre les VBG.

« La Côte d’Ivoire a ratifié la plupart des conventions Internationales et régionales pour la promotion du genre », a-t-elle fait savoir.

À sa suite, Antonia NGabala Sodonon, la représentante de l’ONU-Femme en Côte d’Ivoire, a ajouté que l’ampleur réelle des violences faites aux femmes et aux enfants ne sont pas connus du fait du silence  des victimes à cause  des représailles.

 

©CotedivoireNews

Ange Ouohi

A propos de Côte d'ivoire NewsCi 1790 Articles
Le portail des villes de Côte d'Ivoire

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


10 + 7 =