Niakara: Des investisseurs chinois entendent promouvoir l’élevage des ânes à Niakara

Niakara-chinois-âne

Côte d’Ivoire – Des opérateurs économiques chinois, présents à Niakara (Centre-nord, région du Hambol), ont affiché leur volonté de faire de la localité une plaque tournante du trafic de la viande et surtout de la peau d’âne et ce, par la promotion de l’élevage local du quadrupède.

Selon des investisseurs privés chinois, au nombre desquels Zhuo Yongang, la peau de l’âne, si elle n’a aucune valeur commerciale en Côte d’Ivoire, est prisée en Chine à cause de la gélatine qu’elle contient.

« Nous nous en servons, depuis de longues années en Chine, pour produire un sirop appelé « Ejiao », un tonique sanguin qui permet de soigner des maux tels que l’anémie, la toux sèche, l’insomnie et bien d’autres pathologies » , a-t-il expliqué baragouinant l’anglais.

Ces hommes d’affaires chinois, qui ont débuté, à Niakara, la construction d’un abattoir de type industriel, ambitionnent de promouvoir l’élevage des ânes dans la localité afin d’en faire l’une des plaques tournantes du trafic de cet animal.

 

 

©CôtedivoireNews/ AIP

 

A propos de Côte d'ivoire NewsCi 1416 Articles
Le portail des villes de Côte d'Ivoire

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


treize − six =