Côte d’Ivoire: Ouverture à Bassam de la Conférence du Conseil des Collectivités Territoriales de l’UEMOA

En marge du 5ème Sommet Afrique-Union Européenne prévu à Abidjan du 27 au 29 novembre 2017, se tient à Bassam (NSA Hôtel) du 24 au 27 novembre 2017 la Réunion des Experts de l’Union Economique Monétaire Ouest Africaine (UEMOA).
En marge du 5ème Sommet Afrique-Union Européenne prévu à Abidjan du 27 au 29 novembre 2017, se tient à Bassam (NSA Hôtel) du 24 au 27 novembre 2017 la Réunion des Experts de l’Union Economique Monétaire Ouest Africaine (UEMOA).

Côte d’Ivoire – Bassam – En marge du 5ème Sommet Afrique-Union Européenne prévu à Abidjan du 27 au 29 novembre 2017, se tient à Bassam (NSA Hôtel) du 24 au 27 novembre 2017 la Réunion des Experts de l’Union Economique Monétaire Ouest Africaine (UEMOA). Organisée par le Conseil des Collectivités Territoriales UEMOA (CCT/UEMOA) présidé par le Ministre François Albert Amichia en collaboration avec le 5ème Sommet Afrique-Union Européenne (UE), le Comité Européen des Régions et la Coopération Suisse, cette Conférence a pour thème : La décentralisation financière et coopération transfrontalière face aux défis du développement durable, des migrations et de l’emploi des jeunes dans l’espace UEMOA.. Bien avant l’ouverture solennelle de la Réunion par le Directeur de Cabinet du Ministre de l’Intérieur et de la sécurité, Issa Diakité, le Président du CCT/UEMOA a livré un message d’engagement des élus locaux face aux défis actuels, que sont l’immigration, l’emploi des jeunes, le terrorisme. « Qu’est-ce qui pousse les jeunes africains à l’immigration à travers le désert, à risquer leur vie dans la méditerranée ? » S’est interrogé le Président François Albert Amichia, avant de poursuivre. « C’est un sujet crucial et d’actualité sur lequel nous travaillerons. En effet, les élus locaux sont confrontés au quotidien sur leurs territoires au flux migratoire et aux problèmes des jeunes, sans oublier les menaces terroristes et djihadistes. C’est pourquoi, nous voudrions plaider pour une plus grande responsabilité des Collectivités, et interpeller les Etats en leur demandant de bien vouloir donner à la décentralisation tout son sens par un transfert financier de 20% aux Collectivités pour un développement durable en vue de leur permettre de lutter contre le chômage des jeunes, les migrations… Le CCT/UEMOA est une tribune de choix pour des projets de financement local, et les Collectivités sont des partenaires d’un nouveau visage du développement durable. L’objectif de cette Conférence est de faire des propositions de résolutions des fléaux, qui minent le continent », a déclaré le Président du CCT/UEMOA, en présence de ses pairs de la sous-région, du 1er Ministre Jeannot Ahoussou, Président des Assemblées de Régions et Départements de Côte d’Ivoire et du Ministre Koffi Koffi Paul, responsable de la Commission de l’aménagement et du Transport de l’UEMOA. Après trois jours de réflexion, les Experts de l’UEMOA feront le lundi 27 novembre 2017 une déclaration finale sur les causes et les pistes de solutions aux problèmes des jeunes. Qui seront portées à la connaissance des Chefs d’Etat au prochain sommet UE-UA à Abidjan.

© CotedivoireNews

CCT-UEMOA

 

A propos de Côte d'ivoire NewsCi 896 Articles
Le portail des villes de Côte d'Ivoire

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


5 × 4 =