Politique: Alternance 2020 : Bédié met fin au débat

Alternance 2020 : Bédié

(Côte d’Ivoire) – Le président du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI)  a recadré, dimanche à Daoukro (235 km au Centre-Est) à la célébration de l’an 3 de l’Appel de Daoukro, partisans et adversaires de l’alternance 2020, devenue, selon lui, ”une prière citoyenne du soir et du matin”.

Auteur de l’historique appel de Daoukro du 17 septembre 2014 proposant le soutien de l’ensemble des partis membres du Rassemblement des Houphouétistes pour la Démocratie et la Paix (RHDP) afin que le président Alassane Ouattara soit le candidat unique de ces formations politiques à l’élection présidentielle de 2015, le discours de M. Bédié était très attendu à cette cérémonie.

L’objectif de cette adresse, a-t-il rappelé, était de ”assurer le succès du RHDP aux élections de 2015 dans l’intérêt du pays et de la paix, et d’aboutir à un parti unifié pour gouverner la Côte d’Ivoire (…) avec une alternance au pouvoir dès 2020″.

”Or, voici que depuis quelques temps, la vie du pays semble arrêtée, rivée sur une seule question, celle de l’élection présidentielle de 2020. Toutes les énergies et toutes les intelligences se focalisent sur ce seul point, le prochain président de la République” a déploré Henri Konan Bédié, dénonçant cette échéance comme ”une prière citoyenne du soir et du matin”.

Toutes les chapelles politiques, a-t-il poursuivi, ”s’y mettent et souvent sans y mettre la forme”, soulignant que ”dans un couple ou dans une alliance, il y a des hauts et des bas”.

Pour le président du PDCI ”fidèle à la parole donnée”, les ambitions sont toutes légitimes mais ”elles doivent être orientées et coordonnées. Car, ”tout le monde ne peut pas être Président de la République et en même temps”, a-t-il asséné.

Selon M. Bédié, il est désormais ”impossible” à une seule formation politique ”si puissante soit-elle de gérer notre pays”.

”C’est la raison pour laquelle nous devrons, au niveau de notre alliance, nous accepter les uns et les autres et trouver entre nous, les moyens de gérer ensemble la Côte d’Ivoire”, a émis Henri Konan Bédié, prônant ”l’Union et la solidarité” au sein du RHDP dont la ”survie” dépend du ”Parti unifié” auquel il a invité les militants du RHDP.

Le titre es de CotedivoireNews

Source: APA

A propos de Côte d'ivoire NewsCi 1401 Articles
Le portail des villes de Côte d'Ivoire

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


7 + 9 =