Connect with us

Régions News

Régionale dans le Iffou: Traoré Mamadou Ségbé s’empare de la communauté de Ouéllé de Bouaké

Published

on

Traoré Mamadou Ségbé

Côte d’Ivoire – Région du Iffou – Répondant à l’invitation de la MUROBO ( Mutuelle des Ressortissants de Ouélé à Bouaké) ce Samedi 14 Juillet au quartier N’Gattakro en face de l’Institut de santé mentale,Traoré Mamadou Ségbé, candidat indépendant à l’élection du conseil régional à venir dans le IFFOU avec son équipe, ont investi les locaux de la MUROBO pour un échange sur l’avenir et le bien être de leur région.

Venu prêter main-forte à la mutuelle sœur au cours de cette rencontre,le président de la MURAB (Mutuelle des Ressortissants Anoh Résidants à Bouaké) Amani Siméon a exposé les œuvres mises en place par Ségbé dans la région du IFFOU. Pour Nanan Amani Thomas, porte parole de la MUROBO, il exhorte tous ses frères et sœurs à un soutien sans faille à l’endroit de l’homme Ségbé.

<< Nous qui sommes ici, il y a des chrétiens, des musulmans, des féticheurs…, prions tous pour que cet homme soit à la tête de notre région à tous, le IFFOU >> a voulu le porte parole de la MUROBO. Le président de la mutuelle a quand à lui remercié le candidat pour sa venue et à par la suite soumis des doléances à ses invités. << Depuis 2008 date de la création de l’association et après avoir exercé dans une certaine clandestinité, nous avons pu avoir tous les documents référents à la création d’une mutuelle. Nous vous remercions pour votre présence et profitons pour vous dire que notre mutuelle à besoin de chaises, bâches et de sonorisation>>.

Prenant note de toutes ces doléances, Traoré Mamadou Ségbé a exhorté les ressortissants de Ouélé à l’unité. << La politique,on la fait pour gagner à manger et donner à manger aux autres. C’est ça le but de la politique. Je suis membre du bureau politique du PDCI RDA, si aujourd’hui je suis candidat indépendant sachez le, c’est pour le développement. Je ne veux pas appartenir à quelqu’un quand je veux rendre service. Je ne veux pas appartenir à un groupe, nous avons besoin de rendre ce peuple là heureux. On a ce devoir en tant que politique. Malheureusement depuis des années, Ouélé était une sous-préfecture et est encore une sous-préfecture.

De Ouélé est sorti la sous-préfecture d’Anada à cause de sa population, de Ouélé est sorti la sous-préfecture de Etrokro…, pourquoi Ouélé n’est pas un département ? Pourquoi ? La réponse est entre vos mains >> expose le candidat indépendant Traoré Mamadou Ségbé la problématique aux ressortissants de Ouélé massivement rassemblés. << Il faut qu’on aide notre région car le président Félix Houphouët-Boigny disait, « le député, le maire, l’élu qui ne travaille pas dans sa région, c’est celui là même qui est l’ennemi du développement de sa région ». Moi je vous le dis, mettons-nous ensemble et après les élections, je ferai en sorte que Ouélé soie un département. Nos élus actuels n’ont pas de relation. Quelque soit ton titre politique si tu n’as pas de relation tu ne peux pas avancer. C’est ça la réalité.

J’englobe tous les partis politiques dans mon équipe, c’est pour qu’on puisse travailler. En étant indépendant, on est libre d’aider le peuple. C’est pour cela que je vous invite à faire décoller Ouélé avec moi >> annonce Traoré Mamadou Ségbé.

 

©CotedivoireNews

    T.K.Emile

Lire Plus
Clickez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quinze + douze =

Régions News

La commune de Assuéffry

Published

on

hotel-de-ville-Assuefry

Côte d’Ivoire – Assuéfry est une ville frontalière située au nord-est de la Côte d’Ivoire, à 12 km du Ghana, 388 km d’Abidjan et à 50 km de Bondoukou, chef-lieu de la région du Gontougo. Elle est une composante de Département de Transua dont elle est à 18 km du chef-lieu. La Commune d’Assuéfry est limitée à l’est par la République du Ghana, à l’ouest par le département de Tanda, au sud par la Commune de Transua, et au nord par la sous-préfecture de Gouméré. Elle regroupe vingt (20) villages.


– Commune d’Assuéfry
– Département de Transua
– Région de Gontougo
– Population: 30 406 (2014)
– Superficie: 277 km2 

A lire aussi// Région de la Mé: Tout savoir sur la commune d’Affery

II- Historique
Conduit par le roi Nanan TAN Datê, le peuple Bron, venu du Ghana anciennement appelé la GOLD COAST, s’installe à l’EST de l’actuelle Côte d’Ivoire.
Cette migration née à la suite d’une guerre de succession contre le peuple Ashanti du même groupe Akan au XVIIème siècle a été massive et importante.
Le roi TAN Datê et son peuple venus donc d’AKWAMU AWINWINRISSO de la région de Koumassi de la GOLD COAST (GHANA) occupent alors les zones du ZANZAN et de YAKASSE de la région de BONDOUKOU. Et c’est de la zone de YAKASSE qu’est issu le roi ABO Koffi dit Abomeré créateur du village d’Assuéfry, qui à la recherche d’un nouveau site d’implantation de sa tribu a découvert une source d’eau abondante protégée par un génie albinos. D’où le nom ASSUOFRY donné au site à l’origine de la ville du même nom. Ainsi, L’appellation actuelle ASSUEFRY est une déformation de l’administrateur colonial du terme ASSUOFRY, qui provient du préfixe ‘’ASSUO ’’ signifiant Rivière et du suffixe ‘’ FRY ‘’ qui veut dire ALBINOS ; ces deux termes donnent le nom ASSUOFRY qui veut dire ‘’ la rivière de l’albinos ‘’. 
Le village d’Assuéfry a été érigé en chef-lieu de sous-préfecture par le décret n°86-1021 du 24 septembre 1986 et par la suite en commune par le décret n°95-941 du 13 décembre 1995 portant création de nouvelles communes en Côte d’Ivoire.

III- Economie
.-Atouts économiques et industriels : la proximité frontalière avec le Ghana lui confère une naturelle vocation commerciale. Cependant, sa véritable vocation agricole constitue un atout économique pour la Commune d’Assuéfry. Les principales cultures de rentes sont : le binôme café-cacao et l’anacarde. Elle présente par ailleurs une diversité de cultures vivrières qui en fait le grenier départemental.
-Commerce : C’est une activité prépondérante dans la Commune et dans le Département à travers les échanges commerciaux avec le Ghana. La commune est dotée d’un grand marché dont le jour d’affluence est le vendredi marqué par l’arrivée de commerçants ou d’acheteurs venus du Ghana voisin.
-Banques : On note la présence dans la Commune d’Assuéfry d’une micro-finance dénommée ‘’ Caisse Mutuelle d’Epargne de Crédit de Côte d’Ivoire (CMEC-CI).
– Exploitation forestière : Zone forestière, Assuéfry attire d’une part, les exploitants forestiers en quête d’essence et d’autre part de nombreux exploitants agricoles travaillant dans les plantations de cacao, café et surtout d’anacarde.
– En matière culturelle: la chefferie traditionnelle occupe une place importante dans la gestion communale.




Maire de la Commune d’Assuéfry
– Nom et Prénoms: YOBOUA Kouabenan Cévérin
– Adresse : BP 224 Tanda / Email : mairieassuefry@gmail.com
– mobile : 58 86 12 21 / Email : yobouakouabenanceverin@gmail.com

Lire Plus

Régions News

Région de la Mé: Tout savoir sur la commune d’Affery

Published

on

Mairie -Affery

Côte d’Ivoire – La commune d’Afféry (parfois nommée Aféri ou Grand Aféri) est une localité du sud de la Côte d’Ivoire située dans la Région de La Mé, dans le District des Lagunes et dans le département d’Akoupé. La localité de Afféry est chef-lieu de commune.
Affery est une commune du nouveau département d’Akoupé situé à 12 km de son chef lieu en empruntant la voie qui mène à Agboville, la capitale régionale de l’Agneby.

A lire aussi// Sikensi: Capitale du peuple Abidji


FICHE MONOGRAPHIQUE DE LA COMMUNE D’AFFERY

Superficie 1.Superficie de la Commune : 12.600 ha (environ)2 Superficie urbanisée du Chef-lieu : 500 ha (environ)3 Population (estimation officielle selon le RGPH 1998) 4 Population du chef-lieu : 24.983 habitants5 Population rurale : 8.346 habitants6 Population communale : 33.329 habitants7 Quartiers de la ville :Zossokoi – N’Gossé – Ambeukoi – N’Dabodji – Dioulakro – Sambrégnan – Quartier Résidentiel

8 Villages de la Commune :Asseudji – Daguikoi – DodokoiNB : M’Pokoi et Lozokouamékro sont de grands campements

9 – La Commune compte 2.092 campements

10- ADMINISTRATION COMMUNALE

11 – Date de création de la Commune : 16 octobre 1985

12 – Conseil Municipal13 – date d’élection : 13 Décembre 2018

14 – Elu Maire : Beda Assi Celaire

15 – Nombre de Conseillers : 29

Lire Plus

Régions News

Séguéla : Les habitants de la forêt classée bientôt délocalisés

Published

on

Les - habitants - de - la - forêt - classée - de - Séguéla - bientôt - délocalisés

Côte d’Ivoire – Eaux et forêts – La forêt classée située entre Séguéla et Vavoua, sera bientôt vidée de ses habitants. L’information a été donnée lors d’une rencontre avec les chefs de communautés qui y vivent, les responsables des forces de sécurité ainsi que les ONG.

Selon le directeur régional de la SODEFOR à Daloa, Attahi Koffi, les habitants de cette forêt classée, seront installés dans les villages voisins.

La forêt classée de Séguéla est de 119 204 ha de superficie.

Séguéla est une ville du Nord de la Côte d’Ivoire et chef-lieu de la région du Worodougou et du district du Woroba.

© Côte d’Ivoire News

Abran Saliho

Lire Plus

Tendances

Copyright © 2017 Zox News Theme. Theme by MVP Themes, powered by WordPress.