Connect with us

Régions News

San Pedro: Les sapeurs-pompiers du CSU de San Pedro à nouveau en grève

Published

on

Sapeurs-pompiers civils de San Pedro
Côte d’Ivoire – San Pedro – Les sapeurs-pompiers du Centre de secours d’urgence (CSU) de San Pedro ont entamé à nouveau, mercredi, une grève illimitée pour revendiquer de meilleures conditions de vie et de travail, après la première, observée du 17 avril au 20 avril, dans les centres de toutes les régions du pays.
 
 
Selon les grévistes, un comité de suivi avait été mis en place à la réunion de négociation, tenue le 19 avril au cabinet du ministère de l’Intérieur et de la Sécurité. Mais, déplore le secrétaire général local du Syndicat national des pompiers civils de Côte d’Ivoire (SYNAPCI), Traoré Alidjou, « aucun des neuf points de revendications n’a trouvé un début d’exécution, malgré les assurances données ».
 
Les instances du SYNAPCI ont décidé, à travers un courrier en date du 22 mai, de reprendre la grève, en raison de « la non satisfaction des promesses faites » par la direction générale de l’Office national de la protection civile (ONPC) et le comité de suivi. « L’exécution des points présumés acquis n’a pu être réalisée dans le chronogramme et par la méthode que vous avez proposée », a souligné le SYNAPCI.
 
 
Les grévistes exigent, rappelle-t-on, la satisfaction de neuf revendications, dont « le redéploiement dans tous les centres de secours d’urgence du matériel encore stocké à la direction générale de l’ONPC », notamment « 122 véhicules, dont seulement 46 ont été servis ».
 
Les soldats du feu demandent également la clarification d’un statut paramilitaire ou assimilé des pompiers civils et l’octroi de la carte professionnelle de sous-officiers, l’application effective du profil de carrière avant l’intégration de la 2ème promotion, le respect de la liberté syndicale, l’application effective de l’arrêté attribuant des primes trimestrielles de risques au personnel opérationnel militaire et assimilé de l’ONPC, à hauteur de 15% pour la catégorie 01, en lieu et place de 10%. Ils revendiquent une indemnité de risque et de sujétion.
 
©CotedivoireNews/AIP
 

Lire Plus
Clickez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

18 + 14 =

Régions News

Odienné : Les parents exhortés à s’approprier la lutte contre les agressions à la machette

Published

on

Les - autorités - administratives - invitent - les - autorités - coutumières - à - sensibliser - les - parents - à - lutter - contre - les - agressions - à - la - machette

Côte d’Ivoire – Insécurité – Région du Kabadougou – Le substitut du procureur, Boby Thierry et le commissaire de police d’Odienné, Goly Célestin ont demandé aux autorités coutumières de sensibiliser les parents à s’approprier la lutte contre les agressions à la machette menées par des adolescents dans la localité d’Odienné. C’était lors ce mardi lors d’une rencontre d’échanges.

A cette occasion, la commissaire Goly Célestin a indiqué que la sécurité de la localité est une affaire de tous. Raison pour laquelle, il a demandé aux chefs traditionnels et coutumiers de sensibiliser les parents afin d’apporter leur contribution dans la lutte contre l’insécurité.  

“Nous sommes venus vous présenter la situation, aidez-nous à travailler à la sécurité de tous à Odienné. Lors de nos patrouilles, nous avons constaté que régulièrement, des enfants dont l’âge varie entre 8 et 14 ans se promènent dans la ville armés de machette. Quand nous les arrêtons, le lendemain ce sont des interventions pour les remettre en liberté. Il est temps que les parents prennent leurs responsabilités », a déploré le commissaire de police de la localité d’Odienné.

@CôtedivoireNews

Abran Saliho

Lire Plus

Régions News

Ouangolodougou : Le préfet encourage les femmes à s’autonomiser

Published

on

Les - femmes - de - Ouangolodougou - invitées - à - s- autonomiser

Côte d’Ivoire – Autonomisation de la femme – Le préfet du département de Ouangolodougou, Sory Jean Pierre, a exhorté les femmes du département à être autonomes. C’était lors d’une rencontre qu’il a eu avec les responsables d’associations, ce lundi 18 février 2019.

A cette rencontre qui s’inscrit dans le cadre de prise de contact avec les différentes couches, le préfet a exhorté les femmes à profiter au maximum des bienfaits du programme gouvernemental.

Il a ainsi mis l’accent sur le programme de promotion et d’autonomisation de la femme en demandant aux femmes de Ouangolodougou à travailler avec abnégations.

@CôtedivoireNews

Abran Saliho

Lire Plus

Régions News

Ferkessedougou: Les élèves du Lycée Moderne affichent leur optimisme à l’issue des discussions entre les syndicats et le Ministère

Published

on

Côte d’Ivoire – Ferkessedougou- Education – Le Ministère de l’éducation nationale et les syndicats ont convenus lors d’une rencontre avec la tutelle d’un chronogramme de discussion dès le 18 février 2019 en vue de resolver le mot d’ordre de grève qu’observent les établissements scolaires du pays.

Des discussions auxquelles les élèves du Lycée Moderne de Ferkessedougou espèrent un dénouement heureux pour le grand bonheur des élèves de la Côte d’Ivoire.
Un optimisme qu’ils ont exprimés au représentant du président du Conseil Régionale, Ouattara Birahima Tene en marge d’une cérémonie de remise de Tables bancs au Lycée Moderne de Ferkéssédougou.


Les Établissements scolaires de la Côte d’Ivoire font face depuis quatre (4) semaines à un mot d’ordre de grève lancé par certains syndicats et plateformes syndicales de l’éducation nationale et de l’enseignement technique. 
Une situation à laquelle la Ministre Kandia Camara et certains groupements et Associations de parents d’élèves ont appelé à la suspension de cette grève et à la reprise des cours. Un appel qui n’a pas trouvé écho auprès des syndicats qui réclament une amélioration de leurs conditions de travail et la suppression des cours de Mercredi.

©CotedivoireNews
Akinbola Djamal

Lire Plus

Tendances

Copyright © 2017 Zox News Theme. Theme by MVP Themes, powered by WordPress.