Sénatoriale 2018: Yasmina Ouégnin, il fallait voter non à la constitution comme moi il n’y aurait pas de sénat

Yasmina Ouégnin vote pour la sénatoriale ivoirienne
Côte d’Ivoire – Politique – la première élection sénatoriale en Côte d’Ivoire s’est déroulée ce samedi dans un calme plat malgré le boycott de l’opposition. À peine les résultats de cette sénatoriale tombée que l’opinion se demande pourquoi la députée Yasmina Ouégnin est allée voter surtout qu’elle était contre ce sénat.
Les critiques n’ont pas attendu la fin du scrutin pour interpeller Yasmina Ouégnin; beaucoup sur les réseaux sociaux ne comprennent pas son geste. Peut-on s’opposer à l’adoption d’une loi instaurant le sénat et le jour du vote pour désigner les membres de cette institution on se lève pour aller voter?
Yasmina Ouégnin est pourtant claire sur la question, pour elle « ne pas voter, c’est équivaut à voter, il faut prendre part à un vote… L’acquisition du droit de vote a entrainé une lutte importante par nos pères fondateurs, nos devanciers pour que nous ayons ce droit. Pourquoi aujourd’hui nous boycotterons ce que nous avons si chèrement acquis? »
En un mot la députée de Cocody exprime sa liberté et surtout sa fibre légaliste et républicaine. Prendre part à un vote ne veut pas dire qu’on est pour un candidat ou un choix politique, c’est d’abord exercer un droit. La sanction ou l’approbation d’une décision, est avant tout dans les urnes et nul par ailleurs. Le vote sanction ou bulletin blanc est une pratique démocratique alors pourquoi s’étonner que fut-il Yasmina Ouégnin exerce son droit de vote? Celle qui a appelé à voter « NON » à la constitution. Il fallait plutôt faire obstacle à l’installation du sénat en votant massivement « NON » à la dernière constitution qui l’a instauré. Si les électeurs étaient sortis dire non à cette constitution personne ne serait en train de polémiquer sur la participation ou non d’un citoyen à une élection visant à installer le sénat.
Alors pourquoi être surpris que la majorité l’ait emporté au dernier référendum qui proposait l’instauration d’un sénat et aujourd’hui s’étonner qu’on parte voter pour l’application de cette constitution.
Soyons conséquent avec nous-mêmes car on ne peut vouloir quelque chose et son contraire en même temps. Il est temps l’Ivoirien sorte de son confort pour se faire entendre sinon participer réellement aux décisions qui engagent son pays. Le vote de Yasmina Ouégnin ou de Kouadio Félix représente combien de voix pour faire barrage à une loi? C’est la majorité qui peut faire blocage à une politique ou à un système.
À quoi ça sert de critiquer Yasmina Ouégnin quand la majorité a dit OUI pour l’installation du sénat en Côte d’Ivoire? Ne dit-on pas à Adjamé que tu n’aimes pas mais tu ne laisses pas?

Cotedivoirenews

Fulbert KOFFI Evan’s

(Le titre est de la rédaction)

 

 

A propos de Côte d'ivoire NewsCi 1004 Articles
Le portail des villes de Côte d'Ivoire

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


huit + 6 =