Connect with us

Régions News

Société: Dans la boue et entre poubelles pour vendre des vivriers au marché de Man

Published

on

Des commerçantes obligées de vendre à proximité des poubelles, au marché de Man

Côte d’Ivoire – Vendredi, jour de marché à Man (Ouest, région du Tonkpi), l’espace réservé aux vivriers grouille de monde. Il est 7h 30, des minicars issus de différentes localités de la région du Tonkpi marquent des stationnements pour libérer leurs chargements.

On y trouve des sacs de manioc, de bananes, d’aubergines, d’ignames, de patates, d’escargots, de grenouilles séchées, de piments, d’avocats, ainsi que d’autres fruits.

Des femmes s’affairent à étaler à même le sol leurs produits en vue d’attirer l’attention des premiers clients.

A côté d’un tas d’immondices, dame Golou Gah, la quarantaine révolue, chiffon en main pour chasser les mouches, place sur une table de fortune, des tas d’arachide, de feuilles d’épinard, du haricot, du gombo sec et autres produits d’assaisonnement.

« Que faire si je ne supporte pas l’odeur de poubelle, je ne pourrai pas nourrir mes enfants, je n’ai pas trouvé d’autre place », se confie-t-elle à l’AIP.

Selon la commerçante, plusieurs plaintes ont été adressées à la mairie, mais les tas d’immondices sont toujours à l’état.

« Toutes les ordures du marché sont déversées de notre côté et cela nous fait beaucoup souffrir », fait-elle savoir.

A proximité, une voisine vit le même supplice. « Moi je n’ai pas de mari, ni de travail. Les gens nous disent : l’odeur ne vous gêne. La boue ne vous dérange pas. Non ! Souffrons, personne ne nous a attachées à cette place. Nous souhaitons bien aller ailleurs, mais nous n’avons pas encore trouvé mieux, donc on fait avec », renchérit Soumahoro Christine.

commerçantes de man

En s’éloignant des poubelles, l’on accède à un autre endroit du marché où commerçantes et clients discutent âprement le prix de denrées alimentaires.

« Je suis une fonctionnaire retraitée de plus de 70 ans, J’ai décidé de faire le commerce, pour ne pas m’ennuyer à la maison et prendre du poids. Je suis veuve. Je vends un peu de tout, de la banane, des aubergines, des concombres, etc. Certains moments, j’ai quelques bénéfices sur mes ventes, mais la plupart du temps, je vends à perte », déclare, pour sa part, Mme Kaé Marie, ajoutant qu’en période de pluie, la boue est un obstacle pour ces commerçantes. « Mais rien n’est facile dans cette vie », se plait-elle à faire savoir.Dame Bamba Makagbê, la soixantaine, vend également à même le sol l’igname et des fruits secs appelés « chats noirs ». Elle a souhaité que Man dispose un jour d’un véritable marché couvert, avec des places aménagées qui protègeraient les commerçantes du vivrier et les mettraient à l’abri des immondices, de la boue et des intempéries.

 

©CotedivoireNews

Reportage réalisé par Marie Ange Akoua (AIP Man)

Régions News

Bocanda: Bientôt la délivrance gratuite de certificats fonciers aux 114 villages

Published

on

Bocanda-délivrance gratuite de certificats fonciers

Côte d’Ivoire – Région du N’zi – Les habitants des 114 villages de Bocanda, bénéficieront bientôt de la délivrance gratuite des certificats fonciers.

Consultant à l’agence foncière rurale (AFOR),, Georges Kouamé a indiqué que cette décision s’inscrit dans le cadre du processus de sécurisation foncière mis en œuvre dans la localité.

A lire aussi // Bocanda : Une ONG Turque annonce la construction d’une école franco-Arabe

Elle  fait suite aux doléances des populations de Bocanda, qui souhaitent une baisse du coût des frais de bornage  fixé à 80.000 F CFA. Cette somme considéré comme un  frein au processus de sécurisation foncière depuis la mise en œuvre de ce projet pilote dans cette localité.

Bocanda est une ville du centre de la Côte d’Ivoire et chef-lieu de département de la région du N’zi.

©CotedivoireNews

Nestor Al-Fordaws

Lire Plus

Régions News

Dabou: Une ONG offre des consultations gratuites dans des villages

Published

on

Vaccination gratuite à Dabou

Côte d’Ivoire – Santé – L’Ong Comité international de sauvetage (IRC) offre depuis jeudi, en partenariat avec le district sanitaire de Dabou, des consultations gratuites pour les populations des villages d’Orbaff, nouvel Ousrou, vieux Badien, Okpoyou et Cosrou.

Ce programme de consultations curatives dénommée “Campagne multiples maladies”, est à sa phase pilote et va s’étendre jusqu’au 31 mars.

Les enjeux, selon le point focal du service communication du district sanitaire de Dabou, Diomandé Yassi Edwige, sont de “porter assistance aux populations rurales de Dabou qui n’ont pas toujours les moyens de soigner une fièvre, un paludisme ou même de faire des consultations prénatales afin de dépister précocement certaines pathologies et de les vacciner.

©CotedivoireNews avec AIP

Lire Plus

Régions News

Santé – Bonon: Pose de la première pierre d’une nouvelle maternité

Published

on

pose de la première pierre de la nouvelle maternité de Bonon

Côte d’Ivoire – Santé – Région de la Marahoué – La pose de la première pierre pour la construction d’une nouvelle maternité au sein du centre de santé urbain (CSU) de Bonon a eu lieu, mercredi, par le sous-préfet et le maire Koné Yacouba.

Selon le médecin chef du CSU, Dr Tapé Gossé, la maternité actuelle est devenue exiguë compte tenu de la forte démographie. Elle avait été construite pour accueillir une sage-femme alors qu’aujourd’hui, le centre dispose de neuf sages-femmes qui partagent le même bureau.

“Ainsi, nous avons sollicité une structure de la place, en partenariat avec les opérateurs économiques du secteur du cacao, en vue de nous appuyer financièrement pour que ce bâtiment voit le jour”, a-t-il indiqué.

©CotedivoireNews avec AIP

Lire Plus
Advertisement Enter ad code here

Tendances

Copyright © 2019 By ZKF Agency - +225 07 34 0909 6 Tous droits réservés