Société: La Fête de l’igname célébrée à Daoukro

commémoration de la fête de l'igname
commémoration est une occasion de marquer un arrêt, de revoir les choses et de faire un retour vers nos ancêtres et communier avec eux

©cotedivoirenews.ci -Daoukro – Les populations de Daoukro ont commémoré vendredi, la 4ème édition de « Anaya », la Fête de l’igname ou fête de reconnaissance et de remerciements, a constaté l’AIP.

Le parrain de la cérémonie, Traoré Adams Kolia a estimé que cette commémoration est une occasion de marquer un arrêt, de revoir les choses et de faire un retour vers nos ancêtres et communier avec eux.

Selon lui, l’occasion est certes festive mais elle doit être aussi une occasion de pardonner et de se mettre ensemble, d’où le sens de la promotion des valeurs de la culture, de la cohésion sociale et du développement.

Pour le directeur régional de la Culture et de la Francophonie, Kouamé Kouassi Marius, « Anaya » constitue l’identité culturelle des Baoulés de Daoukro. « Ce tubercule (l’igname) a sauvé nos parents affamés, c’est donc pour exprimer leur reconnaissance que cette fête annuelle est célébrée », a-t-il souligné.

Le secrétaire et régisseur du roi de Daoukro, Kouakou Kouamé Augustin, a expliqué qu’en en « pays » Baoulé-Agba de Daoukro, ce jour marque une nouvelle année. « C’est partant de ce jour que le roi, en tant que dépositaire de Daoukro, a invité toute la population à célébrer cette fête qui commémore la nouvelle année », a-t-il indiqué.

Durant cette célébration, l’on assiste à des parades, à une purification des artères, des édifices ainsi que des six quartiers de Daoukro. Tous les mets sont conçus à base d’igname.

Source: AIP

A propos de Côte d'ivoire NewsCi 1008 Articles
Le portail des villes de Côte d'Ivoire

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


sept + vingt =