Visitez la Côte d’Ivoire: Bienvenue à Soko, le village des singes

des singes dan la forêt

Côte d’Ivoire Tourisme – Bondoukou – Royaume du Zanzan (Région du region Gontougo) – Les singes de Soko ou comment retrouver notre humanité. 

singes

Je marche d’un pas nonchalant sur cette route de campagne. Le silence environnant me dispose à la méditation. J’entame alors une introspection profonde. Que cherchai-je au juste à parcourir ces merveilleuses contrées dont le Créateur a dotées cette patrie qui m’a vu naître. Être loin des humains et de leurs continuels affrontements pour les choses viles de ce monde. Seul pour vivre avec moi-même et mieux embrasser mon humanité. Oui! Voilà ce que je fais sur ces routes souvent désertes.

 

Sur cette route, de temps en temps, j’aperçois des hommes et des femmes de la campagne qui sont à leurs travaux dans les champs. Ils produisent pour nourrir les gens de la ville. Ces gens qui courent à coeur perdu vers des lendemains incertains.

 

Dans le lointain, j’entends des éclats joyeux de voix. Il y a un village pas très loin. Je pourrai y refaire mes forces et continuer mon chemin. Ce chemin pareil à celui de Saint-Jean de Compostelle. C’est un Chemin semé de nombreuses démonstrations de ferveur, de pénitence, d’hospitalité, d’art et de culture.

Et voilà que j’aperçois un singe puis un autre et encore un autre. Où suis-je ? Quel est donc ce village où cohabitent hommes et singes comme des frères. Ils vivent sans conflits. Ils semblent si heureux d’être ensemble. Il doit y avoir autant de singes que d’humains à première vue.

A lire// Visitez Grand-Bassam: Charme d’une ville chargée d’histoire

Quel est ce village ? Voilà la question que je pose au premier être humain que je croise. Les singes auraient pu surement me répondre si j’avais osé leur poser la même question tant ils semblent être dotés des mêmes facultés que leurs cohabitants.

 

Dans un français limpide, mon hôte me dit malicieusement : “tu es à Soko, le village des singes”. Il me relate alors l’histoire de ce village si particulier.

 

Soko est un village Nafana. Le Nafana est une ethnie de la région de Bondoukou. Soko serait la déformation du mot « Solokolo » qui veut dire littéralement :  » le chemin des éléphants ».

Samory Touré

La légende dit que ce sont les habitants de Soko qui ont été transformés en singes par un féticheur du viIlage pour éviter les « massacres » de Samory TOURE. Mais une fois le danger écarté, le féticheur n’eut pas le temps de redonner la vie à ses concitoyens et il mourut.

 

les singes de Soko sont sacrés. Ce sont des curiosités touristiques que la Côte d’Ivoire gagnerait à promouvoir en conservant l’authenticité de ce paisible et sympathique village.

Une vraie leçon de vie en communauté. Et si nous, humains de partout décidions de vivre en communion fraternelle ? Le monde ne serait-il pas meilleur et paisible comme à Soko ?

 

Comment vous-y rendre ? Très simple ! Eh hop Google map !

soko
Répérez le village de Soko sur Google Maps

 

Je vous invite à Soko pour retrouver votre humanité en compagnie de nos cousins les plus proches.

©CotedivoireNews

Ouréga Goblé

 

A propos de Côte d'ivoire NewsCi 1132 Articles
Le portail des villes de Côte d'Ivoire

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


4 × 1 =