Connect with us

Visitez-rci

Voyages et tourisme : La Côte d’Ivoire, 109ème destination mondiale en 2017

Published

on

Abidjan capitale économique de la Côte d'Ivoire

©CotedivoireNews – Le rapport sur la compétitivité des voyages et du tourisme 2017 dans le monde est connu depuis la semaine dernière. Publié par le Forum économique mondial dans le cadre de l’ Initiative du système de croissance économique et d’intégration sociale et L’initiative Future of Mobility System, ce classement portant cette année sur 136 pays au monde tient compte de 14 indicateurs.

La Côte d’Ivoire, pour cette édition occupe la 109ème place au monde et 14ème en Afrique.

Le rapport des experts du Forum économique mondial dont nous avons reçu copie, explique cette position en ces termes : «  La Côte d’Ivoire occupe le 109e rang sur l’indice, en hausse de 8 places. Une augmentation de près de 4%. Le nombre de touristes internationaux a atteint 1,4 million 2015. Le pays a amélioré ses scores sur neuf des 14 piliers, avec une amélioration remarquable de l’ouverture internationale (94e) depuis la mise en œuvre d’une politique de libéralisation des visas. Bien que partant d’un faible niveau, la Côte d’Ivoire a accru le niveau de sa main-d’œuvre qualifiée (122e, 16 places) et a amélioré sa sécurité (96e) (…) ainsi que son état de préparation aux TIC (104e). Malgré cette amélioration directionnelle, le secteur des transports et télécommunications n’est pas encore très développé. Le transport aérien est encore sous-optimal (91ème), l’offre de services touristiques reste limitée (101e) et les ressources culturelles, en dépit d’un afflux important d’entreprises  ne sont pas fortement valorisés (120e). Les conditions de santé et d’hygiène contribuent également au faible appel du pays (134e), avec un haut niveau incidence du paludisme et du VIH. Pour continuer à attirer davantage de touristes, Le pays a besoin de développer une meilleure offre et devrait essayer d’améliorer La santé et l’hygiène, l’infrastructure et les ressources humaines. La compétitivité devrait également être surveillée. La Côte d’Ivoire est devenue plus cher à visiter cette année en raison de l’augmentation de l’aéroport et des taxes des charges »

Derrière les pays tels que l’Afrique du Sud (1er Africain et 53ème mondiale), Maurice (2ème et 55ème ), le Maroc (3ème et 65ème), le Cap-Vert ( 7ème et 83ème ) et le Rwanda ( 11ème et 97ème ), la Côte d’Ivoire, premier en Afrique de l’ouest, vient en Afrique avant devant 20 pays dont le Sénégal (15ème et 111), la Gambie (16ème et 112) et le Ghana (20ème et 120ème )

A la tête du classement, on trouve successivement l’Espagne (1er ) ; la France, l’Allemagne, le Japon, la Jamaïque et les Etats-Unis.

A la queue on a le Yemen (136ème ), le Tchad (135ème), le Burundi (134ème ), la Republique démocratique du Congo (133ème), la Mauritanie (132ème), la Sierra-Léonne (131ème ) et le Mali (130ème)

Tenant compte du nombre officiel de 193 dans le monde, 57 pays n’ont donc pas été pris en compte du fait de leur situation actuelle. Ce sont entre autres, l’Afghanistan, la syrie, la Lybie, l’Irak et le Soudan

Blaise BONSIE

Lire Plus
Clickez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3 × 3 =

Régions News

Bondoukou: La ville aux milles mosquées

Published

on

Bondoukou

Bondoukou, l’une des plus vieilles villes de la Côte d’Ivoire est un lieu d’échanges, de contacts et d’affaires. Capitale de la région du Gontougo, elle est située au Nord-Est de la Côte d’Ivoire, à 420 kilomètres d’Abidjan la capitale économique, soit environ 5 heures de route bitumée. Elle est délimitée au Nord par la frontière ivoiro-burkinabée et à l’Est par la frontière ivoiro-ghanéenne.

Historique
A l’origine, c’était un campement de chasseurs lonrhon. Ce campement a été transforme en village par les nafana et les Gbin sous groupes senoufo, attires par les richesses en or du Denkyra et de l’Ashanti (Ghana).Ensuite, elle passa successivement sous le contrôle des koulango, des Abron et des malinke.
Ces derniers, venant de leur métropole Begho, vinrent s’installer à Bondoukou en 1666 attirés par l’or et le commerce caravanier. Sous leur influence, Bondoukou devint à la fois un grand centre religieux avec la construction d’une université coranique et une ville de commerce, la cité marchande du royaume Abron, ville- relais entre les Etats Akan et les villes Mande de la vallée du Niger.
Bondoukou fut ainsi un centre d’intérêt extrêmement important ou se nouaient et s’organisaient les transactions commerciales les plus diverses.

L’économie
La Commune de Bondoukou est essentiellement agricole. Les principales productions sont :
-l’igname : Bondoukou est l’un des marchés les plus importants de l’igname en Côte d’Ivoire. Ce secteur mérite d’être organisé et les recherches sur la conservation de l’igname sont attendues. Selon l’Institut National de la Statistique, elle occupe près de 70% de la population active communale. Toutefois, on peut déplorer un manque d’encadrement technique et financier des agriculteurs de la Commune : seulement 23.5% des paysans bénéficient de l’appui technique de l’Agence Nationale de Développement Rural (ANADER).

-L’anacarde : considéré comme le « cacao des savanes », ce produit se comporte bien sur le marché international, tant par sa qualité que par son volume. Il participe bien à l’amélioration des conditions de vie des populations. C’est pourquoi, le Ministre de l’agriculture a choisi cette année 2012 de lancer la campagne de commercialisation des noix de cajou dans cette localité. La production annuelle de la région est estimée à plus de 100 000 mille tonnes.

-L’activité industrielle y est extrêmement faible avec une seule usine de transformation de bois, une société d’extraction de minerai (manganèse) et deux boulangeries.

-L’artisanat et le secteur informel sont les secteurs les plus diversifiés de l’économie dans la commune. Ils s’étendent des métiers du bâtiment aux métiers du bois en passant par ceux du textile, des métaux à ceux du cuir. Leur part dans l’assiette Communale est estimée à environ 24 millions par an.  

-Banques et  micros finances: SGBCI, COBACI , Banque Atlantique, CPZ ,  CMEC , COOPEC 

Mairie de Bondoukou


Les Contacts de la Mairie de Bondoukou
Maire  de la Commune de Bondoukou:
KONE Hiliassou
-Adresse:  BP 433 Bondoukou

– Téléphone: 35 91 54 64 / mobile : 05747668/08204664 / Email :hiliassou@yahoo.fr

Secrétaire Général de la Commune de Bondoukou                                                                         
-Nom: Kouadio Koffi François Bachelard                                                                                                                                     
-Mobile: 05 66 29 05 /08 88 33 48/ Email: backkouadio2007@yahoo.fr     

Lire Plus

Visitez-rci

Culture: Découvrez l’Indenié-Djuablin et ses sites touristiques

Published

on

atouts- touristique - de - indinié-Djuablin

Côte d’Ivoire – Culture – Située au centre-Est de la Côte d’Ivoire, la région de l’Indénié-Djuablin a une superficie de 8 000 km². Comme toutes localités habitées par les Akan, cette région regorge d’incontournables atouts touristiques. Côte d’Ivoire News, dans son souci de valoriser la culture Ivoirienne, vous révèle les sites touristiques de cette cité.

Cette région touristique possède trois départements à savoir Abengourou, Agnibilekrou et Bettie avec pour chef-lieu de région, Abengourou. Les Agni-Ndénian, Agni-Djuablin et Agni-Abbey sont originaires de cette localité.

Ce peuple issu du groupe Akan, a plusieurs danses. Telle que , la danse royale du tam-tam parleur (kinyan pli), cette danse se fait à travers des pas exécutés au son du tam-tam parleur en présence du roi. En plus de cette danse, l’abodan, typique du peuple Agni, s’exécute en toutes  les circonstances.

À l’instar d’avoir un peuple doté d’un riche patrimoine culturel, la région de l’Indenié-Djuablin regorge plusieurs sites et attraits touristiques. Pour Les Amoureux de safari, le village d’Aniassué offre un parc naturel connu pour ses hippopotames. La cathédrale Sainte-Thérèse de l’Enfant Jésus d’Abengourou donne à ses visiteurs un joyau architectural.

Cette région à travers les musées de Binger à Zaranou, Charles Bieth et la Crama d’Abengourou donnent aux adeptes de l’art, des expositions de parures, de poids à peser l’or, des attributs de pouvoir, l’archéologie, les documents et archives sur le patrimoine culturel et photographies de ladite région.

©CotedivoireNews

ANGE Ouohi

Lire Plus

Visitez-rci

Côte d’Ivoire: Top 6 des meilleurs hôtels d’Abengourou

Published

on

Top - 6 - des - meilleurs - d'Abengourou

Côte d’Ivoire – Abengourou – Comme toutes les villes de la Côte d’Ivoire, la ville d’Abengourou regorge de merveilleux hôtels. Côte d’Ivoire News vous donne le top 6 des meilleurs hôtels de la cité de la paix.

Hôtel Ahika

L’hôtel Ahika est situé au quartier Cafetou de la ville d’Abengourou.  Il est  à 500 m du marché dudit quartier et à 5 minutes des moyens de transports. Constitué d’une dizaine  de chambres,  cet hôtel est un cadre idéal pour les clients à petits budgets et garantit un approvisionnement en électricité 24 heures sur 24. Chaque chambre dispose d’une armoire, d’un ventilateur et d’une salle de bain. Le petit déjeuner est servi sur demande, moyennant des frais. Un service de blanchisserie est fourni moyennant des frais. Des services de stockage de bagages, de change, de taxis et un parking sont disponibles gratuitement avec un personnel de sécurité.

Hôtel Casanova

Doté d’une connexion WIFI gratuit, l’hôtel Cassanova est situé au quartier Plateau, derrière le collège KG  et non loin du commissariat.  Chaque chambre  de l’hôtel est entièrement climatisée et dispose d’une salle de bain et d’un téléviseur à écran plat.

Hôtel des Princes

L’hôtel  des princes de la ville d’Abengourou est à 100 m du CAFOP.  Doté d’une sécurité garantie, chaque chambre dispose d’un téléviseur, d’un lit double et d’une salle de bain avec une douche.

Hôtel la Paix

Situé en pleine ville, l’hôtel la Paix se trouve à 1 km de l’Eglise St Maurice. Chaque chambre dispose d’une salle de bain et d’un lit simple. Un parking est disponible à l’hôtel.  Pour s’y rendre, une fois à la paroisse  Notre Dame De La Paix, prendre la direction Sud-est, ensuite,  tourner à droite.

Hôtel Relais Agni

Un parking est disponible. Les locaux sont surveillés par une entreprise de gardiennage. L’hôtel Relais Agni est situé dans un quartier calme à Abengourou à l’est de la Côte d’Ivoire. Chaque chambre est équipée d’un climatiseur, d’une armoire, d’un téléviseur et d’une douche.  Le restaurant de l’hôtel Relais Agni propose des mets locaux et continentaux.  Le bar sert des boissons alcoolisées et non alcoolisées. Les clients peuvent se détendre dans le jardin de l’hôtel.

Pour se rendre à l’hôtel le relais Agni d’Abengourou, il vous suffira de Prendre un taxi et demande après la gare routière ‘’GTI’’. Sur l’avenue A1, tournez à droite puis à gauche l’hôtel se trouve non loin de l’hôtel Mont de l’Est.

Hôtel Retro

l’hôtel Retro à Abengourou offre un cadre relaxant et agréable au repos. Les chambres disposent d’une salle de bain avec douche et d’un téléviseur. Des services de blanchisserie, de location de voitures et des parkings sur place et à proximité gratuits sont disponibles. Les locaux sont surveillés par un personnel de sécurité.

En venant du commissariat, prenez la route en direction de l’agence Orange et continuez tout droit. L’hôtel est à côté de l’agence.

©CotedivoireNews 

Abran Saliho

Lire Plus

Tendances

Copyright © 2017 Zox News Theme. Theme by MVP Themes, powered by WordPress.