Connect with us

Sports

Athlétisme -Interview GUEUTY Audrey ( Entraîneur Pôle de Daloa): « Je suis satisfaite mais voici ce qu’il faut améliorer »

Published

on

Côte d’Ivoire – Sport – Fort satisfaite des pôles d’entraînement et leur immense apport dans la détection de fleurons de l’athlétisme ivoirien, Gueuty Audrey Tatiana Désiré, Professeur d’athlétisme et entraîneur du pôle d’entraînement de Daloa dans le centre ouest de la Côte d’Ivoire se confie dans cette interview.

Quel regard jettez-vous sur les pôles d’entraînement plus d’an après leur lancement?

Les pôles d’athlétisme ont été une très belle initiative car ils permettent de mettre en valeur les athlètes minimes, cadets et juniors du pays surtout ceux de l’intérieur du pays. En plus, ils ont permis une meilleure décentralisation de l’athlétisme. La politique du président qui a permis au professeur de sport d’être affectés dans les pôles permet un meilleur suivi de nos athlètes de l’intérieur du pays.

Êtes-vous satisfaits de ces pôles d’athlétisme ?
Oui , je suis satisfaite des pôles.

Concrètement qu’est ce que ces pôles ont apporté à l athlétisme ivoirien ?
Aujourd’hui nous avons des cadets tels que Djehi-Lou Chantal du pôle de Daloa, Kouakou Sylvie du pôle de Dimbokro etc…, qui ont participé à l’OISSU international à Normandie, et aussi des minimes tel que Kla Dawa de San-Pédro, Koné Karidjatou de Daloa qui réalisent des performances extraordinaires concurrençant quelques seniors. Alors ,nous pouvons affirmer avec certitude au vu de ces résultats en moins de 2 ans que le pôle procure des champions en devenir à l’athlétisme ivoirien.

Quelles aptitudes avez-vous développé en tant que coach à travers ces pôles d’athlétisme?
La découverte de ses enfants avec des habiletés et leurs désirs de se développer et être à la tête nous amènent à chercher plus et à développer nos aptitudes en tant qu’entraineur. Aussi les différents stages organisés par la fédération pour les entraineurs du pôle, nous ont donné la capacité de pouvoirs détecter, planifier mieux la carrière de nos athlètes, accompagner les athlètes lors des compétitions et faire les réunions techniques nous responsabilisent et nous permettent de faire un bon suivi de nos athlètes.

Sentez-vous la motivation chez les enfants à travers les différentes activités ?
Nous avons remarqué une grande motivation de nos athlètes car pour ceux de l’intérieur, il était difficile de se rendre à Abidjan mais maintenant les meilleurs ont l’occasion de participer à des stages pendant les congés à Abidjan.Cela a développé en eux une motivation qui les poussent à devenir plus performants .Ceux qui n’ont pas les capacités d’être au pôle travaillent avec ardeur dans le but de l’intégrer un jour.

Croyez-vous au développement des pôles en Côte d’Ivoire ?
Oui, j’y crois.

Quelles pourraient être les choses à améliorer ?
J’aimerais que : Les pôles soient un organisme à part entière, bien qu’elle soit fédérale que le ministère et les collectivités puissent s’impliquer. Les professeurs du sport soient affectés directement dans les pôles et non en passant par les directions régionales.Je veux également plus de stages et de séminaire, soient organisés pour les encadreurs et pour les athlètes et que les meilleurs de chaque pôle soient regroupés pour un suivi pour susciter plus de motivation tant au niveau des parents qu’au niveau des athlètes.Il faudrait par ailleurs doter les différents pôles de matériels de 1ère nécessité,revoir le montant de la subvention des encadreurs et le nombre d’athlètes subventionnés, Organiser des rencontres entre les athlètes, leurs parents, les encadreurs et les responsables fédéraux .Il faut enfin prévoir une politique qui permettra aux athlètes d’être aussi bon au sport et à l’école.

Propos recueillis par Abran Saliho

Sports

Sport : « ASEC Mimosas », le champion de Côte d’Ivoire 2021

Published

on

ASEC

Côte d’Ivoire – Sport – Les championnats de Côte d’Ivoire ont toujours été marqués par une lutte intense pour les médailles d’or. Souvent, le sort du titre se décide dans les derniers tours. D’ailleurs, effectuez 1xBet connexion en ligne et vous pourrez non seulement suivre le championnat, mais aussi faire des prédictions sur chaque rencontre. Chaque match est couvert ici afin que vous puissiez garder un œil sur la situation et convertir vos connaissances en gains.

« ASEC Mimosas » est devenu le champion national en 2021. L’équipe a remporté ce titre pour la première fois en trois ans. Cette victoire était donc particulièrement précieuse. 

Au cours de la saison régulière, l’ASEC Mimosas a terminé à la deuxième place du tableau. Cependant, dans la phase décisive, l’équipe a pris le dessus. Le club n’a pas perdu une seule fois lors du tournoi final. 

Pour suivre les succès actuels d’ASEC Mimosas, il faut effectuer une connexion en ligne sur 1xBet. Toutes les rencontres de l’équipe, non seulement de Côte d’Ivoire mais aussi d’autres tournois, sont couvertes ici.

Si l’on parle de la saison 2021, le club a réussi à montrer un excellent jeu défensif à un moment crucial. En 6 matchs contre des adversaires directs, il n’a concédé que 3 buts. C’est ce qui a permis à l’ASEC Mimosas de terminer en première position.

Pourquoi l’équipe a-t-elle remporté le titre tant convoité ?

Avant le début de la saison, le club était considéré comme un favori potentiel. Malgré un mauvais début de campagne, les joueurs ont réussi à s’améliorer rapidement. Par ailleurs, telecharger 1xBet apk et grâce à lui vous pourrez garder le doigt sur le pouls. Il ne vous reste plus qu’à disposer d’une connexion Internet stable pour ne rien manquer d’important. 

Si on parle des facteurs qui ont permis à cette équipe de remporter le trophée tant convoité, on ne peut pas passer à côté :

  1. Bonne alchimie entre les joueurs. Il n’y avait pratiquement aucune faute dans les actions des joueurs. L’équipe a donc réussi à éviter les inexactitudes. Par conséquent, les adversaires n’ont eu pratiquement aucune chance de profiter des ratés de l’équipe.
  2. Possibilité de mettre plus d’efforts. Dans la partie décisive de la saison, le club n’a pas perdu un seul match. C’est ce qui leur a permis de terminer en tête du classement.
  3. Motivation de nombreux joueurs. Les joueurs ont compris qu’ils devaient récupérer le titre de champion et se sont donc donnés à 100 % dans chaque rencontre.

Il est facile de suivre les succès actuels de l’équipe sur le site d’un bookmaker fiable. Vous pouvez également télécharger apk de 1xBet et découvrir les dernières nouvelles grâce à lui. Le calendrier des matchs du club est très serré, mais désormais vous ne manquerez aucune confrontation.

Bien que le succès de l’ASXEC Mimosas n’ait pas fait sensation, l’équipe a montré une fois de plus qu’elle avait un véritable esprit de champion, ce qui a été la raison de son succès.

©CotedivoireNews 

Suivez toujours l’actualité sur Côte d’Ivoire News

Lire Plus

Sports

Lutte Tradi-Tournoi Inter de la Tabaski : Une trentaine de fauves pour exploser l’arène du Parc

Published

on

Côte d’Ivoire – Après le succès retentissant des éditions précédentes et surtout celui du tournoi international du Ramadan 2022 avec plus 22000 spectateurs ,la fédération ivoirienne de Lutte remet le couvert ce weekend avec le tournoi international de lutte traditionnelle de la Tabaski 2022 au parc des sports.

Pilotée par le Président Honoré Allou et sa dynamique équipe sous l’égide du ministère des sports ,cette compétition de la Tabaski dotée de la coupe de SEM Aboubacar Abdoulaye Diori ,Ambassadeur du Niger en Côte d’Ivoire ,s’annonce grandiose.

 » Nous entendons marquer un grand coup ce week-end.Vous avez vu le monde lors du ramadan ,nous étions à plus de 22000 spectateurs sur trois jours.Nous attendons plus sur ces deux jours »,nous confie le patron de la lutte en Côte d’Ivoire qui ajoute. » Il y aura des combats épiques et de belle facture avec la trentaine de lutteurs annoncés.C’est le lieu d’inviter les amoureux de la lutte à venir vibrer ce samedi et dimanche au parc des sports de Treichville ».

C’est la crème de la lutte traditionnelle en Afrique de l’ouest qui s’exprimera ces 09 et 10 juillet dans la mythique arène sablonneuse du palais des sports de Treichville entre 14 heures et 19 heures.Une trentaine d’athlètes issus de la Côte d’Ivoire ,du Niger ,du Mali ,du Burkina Faso et Sénégal s’empoigneront pour célébrer l’intégration sous-régionale.Une délégation de la Fédération Française de Lutte et Disciplines Associées (FFLDA) ,présente en Côte d’Ivoire depuis ce vendredi dans le cadre d’un partenariat avec la FIL sera également de la fête.Cette délégation est forte de M. LIONEL LACAZE , Président de la FFLDA, Mme AURÉLIE AIM TUIL , Directrice Technique Nationale de la FFLDA et Mme ALINE LOUISY LOUIS, Vice-présidente de la Région de Normandie . Toujours à l’occasion de la Tabaski ,la FIL a lancé ce vendredi à la place Alassane OUATTARA de Bouaké ,la 4e édition du festival international de la lutte traditionnelle avec 5 pays de la sous-région.

Sercom

Lire Plus

Sports

Football: La CAN 2023 reportée en janvier – février 2024

Published

on

Côte d’Ivoire – Dans un article publié par le confrère RFI, la coupe d’Afrique des nations (CAN) qui était prévue en Côte d’Ivoire dans le mois de juin 2023, aura finalement lieu de janvier à février 2024.

Cette information a été prise par la CAF.

Abran Saliho

Lire Plus
Advertisement Enter ad code he
re

Tendances

Copyright © 2019 By ZKF Agency - +225 07 34 0909 6 Tous droits réservés