Connect with us

Cotedivoirenews

Politique – Côte d’Ivoire: les députés de l’opposition boycottent l’élection du Bureau de l’Assemblée nationale

Published

on

les députés de l’opposition boycottent l’élection du Bureau de l’Assemblée nationale

Côte d’Ivoire – Politique – Les députés membres des groupes parlementaires PDCI (Parti démocratique de Côte d’Ivoire), Rassemblement et Vox Populi ont quitté, lundi, l’hémicycle pour dénoncer «des violations flagrantes » de la Constitution et du Règlement de l’Assemblée nationale, dans la mise en place du Bureau de l’Assemblée nationale.

Dans une déclaration lue à la presse, au nom des trois groupes, le député Olivier Akoto, Porte-parole du groupe parlementaire PDCI, a expliqué l’acte posé par ces élus de l’opposition qui découle des «agissements du Président de l’Assemblée nationale tendant à restreindre leur participation au Bureau de l’Assemblée nationale, en violation de la Constitution et du Règlement de l’Assemblée nationale ».

A lire aussi// Assemblée nationale de Côte d’ivoire: Le candidat du PDCI dénonce le changement de bulletin à 48H du vote

En effet, fait-il remarquer, les trois groupes parlementaires représentant ensemble 37% de l’Assemblée nationale ne « sauraient se contenter de 6 postes sur les 27 que compte le Bureau », là où les dispositions permanentes du Règlement de l’Assemblée nationale et les usages parlementaires consacrés en la matière garantissent « 11 postes ».

« Cette représentation ne serait pas conforme à la configuration politique de l’Assemblée nationale», dénonce-t-il.

Selon les députés de l’opposition, « alors qu’aucun consensus n’a encore été trouvé et que les groupes parlementaires ne lui ont proposé aucun de leurs membres, une séance plénière aux fins d’élection du Bureau de l’Assemblée nationale a été convoquée ».

C’est pourquoi, poursuit le député Akoto, « pour éviter d’en arriver à des solutions extrêmes, les 3 groupes parlementaires ont émis des observations à l’entame de la présente séance afin qu’il soit nécessairement recherché une solution qui transparait aisément dans les dispositions du Règlement», observations «rejetées» parle président Amadou Soumahoro.

En conséquence, « lesdits groupes ne pouvaient donc pas régulièrement élire ce Bureau par ce que ne pouvant cautionner des actes qui constituent des violations flagrantes de la Constitution et du Règlent de l’Assemblée nationale », s’insurge Akoto Olivier.

« Les groupes parlementaires PDCI, Rassemblement et Vox Populi considèrent avec instance que le reflet de la configuration politique est une condition nécessaire au bon fonctionnement du Bureau et à travers ses décisions, de toute l’Assemblée nationale », indique-t-il, expliquant le refus desdits groupes de participer à « cette prétendue élection qui marque un véritable recul de la démocratie ».

Par ailleurs, les 3 groupes ont prévenu les députés « cooptés » directement par le président de l’Assemblée nationale pour « figurer dans le Bureau », qu’ils y « seraient à titre individuel pour n’avoir pas été régulièrement désignés » et qu’ils « seront immédiatement exclus des partis et groupes politiques concernés ».

Avant le député Olivier Akoto, sa collègue Yasmina Ouégnin, Vice-présidente du groupe parlementaire Vox populi a déploré que « la presse soit invitée à quitter la galerie pour une séance publique à laquelle n’importe quel citoyen lambada peut venir assister à plus forte raison des journalistes. Nous en avons été surpris ».


©CotedivoireNews avec APA

Cotedivoirenews

Lutte contre le terrorisme, piraterie maritime et criminalité en général: Le ministre Britannique des forces armées réitère l’engagement de son pays à accompagner la Côte d’Ivoire

Published

on

Côte d’Ivoire – Sécurité – En visite de travail en Côte d’Ivoire, le ministre Britannique des forces armées, James Heappey, a échangé hier mercredi 22 juin 2022, avec son homologue ivoirien Vagondo Coulibaly. Au cours de ces échanges, le ministre Britannique à réitéré l’engagement de son pays à accompagner la Côte d’Ivoire.

En effet, la Côte d’Ivoire, à l’instar de nombreux pays sur le continent n’échappe pas à la recrudescence ces dernières années, du terrorisme, du trafic de drogue et autres grands banditismes. Ces différents points ont meublé les échanges avec James Heappey, ministre britannique des forces armées, en visite de travail en Côte d’Ivoire, le mercredi 22 juin 2022.

Avec son hôte, les deux ministres ont mis l’accent sur le renforcement de la coopération sécuritaire entre la Côte d’Ivoire et le Royaume-Uni.

Le ministre britannique des forces armées a, à cette rencontre réitéré la volonté de son pays à accompagner la Côte d’Ivoire dans la lutte contre le terrorisme, la piraterie dans le Golfe de Guinée et la criminalité en général.

Abran SALIHO

Lire Plus

Cotedivoirenews

Sport: L’international Franck Kessié présente ses trophées au ministre Danho Paulin

Published

on

Côte d’Ivoire – En vacances à Abidjan, Franck KESSIÉ, l’international footballeur ivoirien a été reçu en audience par le Ministre des Sports M. Paulin Claude DANHO, ce jeudi 23 juin 2022 , à son cabinet sis au Plateau.

Au cours de cette visite, le sociétaire du Milan AC champion d’Italie , a profité pour présenter ses trophées au patron du Sport ivoirien.

Abran Saliho

Lire Plus

Cotedivoirenews

Autoroute de Grand-Bassam: le coût du péage à partir de 1000 FCFA fait grincer les dents

Published

on

Péage autoroute de Bassam

Côte d’Ivoire News – Infrastructures – L’autoroute de Grand-Bassam ouvert à blanc depuis le 15 avril au grand public sera payant à partir du vendredi 24 juin 2022. Un communiqué du Fonds d’Entretien Routier établissant les differents tarifs a été publié dans ce sens.

Ainsi, les vehicules legers dit de catégorie Classe 1 devront s’acquitter de la somme de 1000 FCFA au poste de péage de l’autoroute de Bassam, ceux de la catégorie Intermediaire, payeront1 500 FCFA quand les poids lourds et autocars de 2 essuieux eux paieront 2 500 FCFA. 

Enfin, les poids lourds, autocars et véhicules de 3 essuieux et plus devront payer la somme 3 500 francs.

A peine publié que les tarifs au péage de l’autoroute de Grand-Bassam fait grincer les dents. La preuve les commentaires peux favorables sur les réseaux sociaux dès l’annonce de l’information par le FER. L’autoroute reliant Gonzagueville à Grand-Bassam, longue de 17,45 Km est sujet à polémique depuis la fin des travaux du poste à péage qui a coûté la bagatelle somme de 23 milliards selon les autorités en charge du projet.

Lire Plus
Advertisement Enter ad code he
re

Tendances

Copyright © 2019 By ZKF Agency - +225 07 34 0909 6 Tous droits réservés